Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration CG9TWPCDZ5

Publiée nationalement

Dates

Date de déclaration : 13/09/2019
Dernière modification : 15/09/2019
Date de clôture : 15/09/2019

Descriptif de l'évènement

L’élève pilote est autorisé par son instructeur pour son quatrième vol solo, de faire un petit vol local sur le point PA, et de revenir faire deux tours de pistes sur la piste principale en 25L. Après le toucher de l’avion, le pilote rentre les volets au premier cran et repousse la réchauffe carburateur afin de reconfigurer l’avion pour le décollage. Il applique la pleine puissance de façon très rapide. L’avion quitte l’axe de piste et embarque vers la gauche. Le pilote n’arrivant pas à récupérer la trajectoire décide de réduire la puissance et freine l’avion. L’avion s’arrête au bord de piste, juste la roue gauche sur l’herbe. Retour au parking, sans aucun dommage.
J'ai atterrit sans aucun problème sur la piste. Ensuite, alors que je roulais encore sur l'axe de piste, j'ai enlevé un cran de volet et le réchauffage carburateur, et j'ai mis plein gaz en avançant la manette assez rapidement. J'ai senti que l'avion était déporté vers la gauche, donc au lieu de mettre manche dans le vent pied contraire comme d'habitude, j'ai mis tout à droite mais ça n'a pas suffi à empêcher l'avion d'être déporté. J'ai donc réduit tous les gaz, et freiné, en manœuvrant pour essayer de passer entre les lumières au bord de piste, et je me suis finalement arrêtée une roue dans l'herbe et l'autre sur la piste, à gauche un peu après la sortie E.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Facteurs Humains
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : Vent : 220 / 12Kt
Environnement : Contrôlé (Classe A, B, C, D, E)
Phase de l'évènement : Au roulage
Type de vol : Solo supervisé (laché, nav solo, ...)
Type d'évènement : Sortie de piste
Type d’aéronef : AQUILA-AT01
Equipement : Instrumentation mixte (aiguille + GPS par exemple)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


Le vent venant de travers et à gauche a amplifié l’effet moteur sur l’axe de lacet qui entraine l’avion à gauche. L’application trop rapide de la puissance a aussi contribué à l’intensité de l’effet moteur. Le compensateur qui était configuré à cabrer pour contrer l’effet à piquer provoqué par la pleine sortie des volets à l’atterrissage, n’a pas été replacé dans la position normale du décollage. A la mise en puissance cela a provoqué une force plus importante sur l’empennage horizontale, provoquant un soulagement de la roue avant, une moins bonne adhérence du pneu sur le bitume, diminuant l’efficacité de l’action sur la palonnier. Et surtout la coordination des commandes de vol pour un décollage vent de travers n’a pas été faite dans le bon sens, et avec une intensité trop faible sur le palonnier. Dans le cas présent le pilote a mis le pied et le manche du même côté, au lieu de placer le manche du côté du vent.

Le SGS rappelle la nécessiter de l’entrainement à maitriser les atterrissages et décollage par vent de travers. Des vols d’entrainement avec instructeur sans surcout financier de la double commande sont prévus par le club. N’hésitez pas à vous entrainer avec instructeur pour aller un peu plus loin que votre niveau habituel.
Le SGS rappel la dangerosité que peut représenter les touchers, dans la reconfiguration de la machine. Cela ne doit pas être fait dans la précipitation et surtout lors des premiers vols solos. Après l’atterrissage, attendez d’avoir une vitesse lente et contrôlée, pour une bonne tenue d’axe de piste, placez les volets et compensateur en position décollage, réchauffe repoussée, commandes de vols bien positionnées en fonction du vent, et application progressive de la puissance.