Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration C6PHUY4Y7N

Publiée nationalement

Dates

Date de déclaration : 29/10/2019
Dernière modification : 03/11/2019
Date de clôture : 03/11/2019

Descriptif de l'évènement

Confusion en tour de piste.
Après une intégration du tour de piste 1500ft je me reporte en étape de base main droite pour la 03 dur.
Au même moment un avion s'annonce pour la première fois comme étant lui aussi en étape de base pour la 03 dur. Je demande alors confirmation par radio de sa position et si l'appareil a visuel sur le mien.
Réponse presque incompréhensible je capte uniquement : " étape de base 03...faisons un 360°".
Dans le doute me retrouvant en finale je décide d'effectuer une remise des gaz.
Lors de remise des gaz en 03 un appareil croise les axes de gauche à droite au milieu de terrain à une altitude de 1100ft QNH. En résulte une réduction de mon taux de monté pour l'éviter.
Lors du second tour de piste la fréquence était saturée de conversations d'ordre privé compliquant l'auto-information.

Prise de conscience du danger que le manque d'informations et le non respect des procédures engendre ainsi que l'importance de la clarté des informations délivrées.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Environnement
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : CAVOK
Environnement : Non Contrôlé (Classe F, G)
Phase de l'évènement : En tour de piste
Type de vol : Local
Type d'évènement : Risque d'abordage
Type d’aéronef : Multiaxes
Equipement : Instrumentation classique (aiguille)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


Dans le doute une remise des gaz est toujours la meilleure solution.
Il apparaît, après vérification, que l’appareil croisé de type motoplaneur se trouvait à la bonne hauteur passant la verticale du terrain.
Néanmoins, un message radio plus précis de ce dernier aurait pu éviter l'effet de surprise lors de la remise des gaz.
L'envergure de ce type d'aéronef conjugué à une assiette de monté importante a pu donner l'impression au pilote en remise des gaz d'une altitude semblable et de proximité vis à vis du motoplaneur.
Les 2 pilotes à bord du motoplaneur ont confirmé avoir eu en visuel le Savannah durant tout le temps de la remise des gaz et n'avoir pas jugé d'un rapprochement dangereux ni même d'une trajectoire conflictuelle.
Le pilote du Savannah a parfaitement agi en diminuant légèrement son taux de monté.
Le message de l’avion se présentant en étape de base et informant d’un 360 de retardement car n’ayant pas de visuel sur le Savannah a été parfaitement entendu et compris par les pilotes du motoplaneur.
Par contre ils ne peuvent pas affirmer avoir entendu cet aéronef s’annoncer en début de vent arrière.
Tous ont été perturbés par les conversations radio d'ordre privé !

La circulation aux abords d'un aérodrome doit conduire à une vigilance renforcée avec le souci permanent de la nécessaire rigueur dans le respect des trajectoires, du report précis de position aux différents points clefs ainsi que la discipline qu'il convient d'avoir sur la fréquence.

Il est à noter la très bonne collaboration de mon collègue CSP du centre de Vol à voile ainsi que des pilotes impliqués dans cet évènement.

Merci pour ce report qui contribue à l'amélioration de la sécurité de notre activité.

Actions correctives :
Un Safety bulletin rappellera la rigueur dans le suivi des trajectoires en tour de piste, les points clefs, ainsi que la phraséo standard a utiliser.

Actions préventives :
Un bulletin rédigé en commun avec le centre de vol à voile sera diffusé en début de saison prochaine rappelant les différents tours de piste ainsi que les particularités des activités présentes sur la plateforme.