Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration JQ6L347N90

Publiée nationalement

Dates

Date de déclaration : 21/11/2019
Dernière modification : 24/11/2019
Date de clôture : 24/11/2019

Descriptif de l'évènement

Atterrissage dur avec rebond.
Tout a commencé à 17h05 local, après avoir regardé le dernier METAR de 17h00 (16h00 GMT) sur aeroweb, je décidais de faire deux ou trois tours de pistes pour ne pas perdre la main et de pouvoir profiter de bonnes conditions météo pour voler.
Après avoir effectué un tour de piste, qui me semblait très bien, je remets les gaz pour un deuxième, arrivé en début de vent arrière je prends contact avec l'agent AFIS (je ne sais plus si j’ai précisé que c’était pour un complet). La tour m’a demandé de rappeler en final et qu’il y avait un deuxième appareil qui allait se présenter en vent arrière. J’ai ensuite effectué ma checklist de vent arrière.
Par la suite j’ai viré en base en commençant ma descente et en réduisant le régime tout en gardant 80 knts, c’est alors que j’ai aperçu le Cessna Citation à ma gauche, en vent arrière et je l’ai signalé au contrôleur. Enfin, j’ai effectué le dernier virage et je me suis mis en configuration atterrissage, volet 2ème cran vitesse de 75 knts, ailes au vent (il venait de la droite de l’axe) et bien sûr j’ai annoncé ma finale pour un complet piste 21, le contrôleur m’a donc dit qu’il y avait 16 knts de vents variant de 200 à 270 (?).
C’est alors que j’ai entamé mon arrondi en réduisant le régime totalement, j’ai pris contact avec le sol une première fois, j’ai ressenti une rafale et l’avion a repris environ 2 mètres de hauteur, j’ai alors gardé la main et j’ai pris contact avec le sol une deuxième fois après quelques secondes j’ai posé la roulette avant et j’ai ralenti en freinant progressivement.
Une fois que la vitesse était contrôlée j’ai décidé de dégager la piste et j’ai eu à peine le temps de pousser légèrement le palonnier droit lorsque j’ai senti deux trois vibrations et l’avion c’est affaissé sur la roue gauche et a effectué une rotation de 60° (?). J’étais très surpris sur le moment et j’étais figé dans mon siège pendant quelques secondes jusqu’à ce que la tour me demande si tout allait bien, j’ai alors répondu que non l’aéronef avait perdu une roue.
J’ai alors effectué un essai-coupure puis l’étouffoir en coupant la mixture, j’aurais juste dû couper la mixture instantanément mais j’étais terrorisé et j’ai simplement effectué ce geste par pur réflexe. Par la suite, j’ai éteint, la pompe, les feux, l’alternateur et la batterie et fermé les deux réservoirs. Enfin j’ai retiré les clés et j’ai évacué l’aéronef. Il était17h50(?) lorsque j’ai regardé ma montre après avoir évacué.
Remarques :
- Le second touché me paraissait dur mais pas au point de casser une roue.
- Les (?) du texte signifie que je ne suis pas sûr à 100% du propos précédent ce symbole.


Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Facteurs Humains
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : CAVOK
Environnement : Non Contrôlé (Classe F, G)
Phase de l'évènement : A l'atterrissage
Type de vol : Local
Type d'évènement : Atterrissage dur
Type d’aéronef : PA 38
Equipement : Instrumentation classique (aiguille)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


Finale non stabilisée ou rebond : REMISE DE GAZ OBLIGATOIRE.

Actions correctives :

Actions préventives :
Mise en place d'un programme de formation pour les lâchés machine des nouveaux membres
de l'aéro-club avec une séance de mania et connaissance de la machine faite par un instructeur, et une deuxième séance avec un deuxième instructeur sur une petite Navigation.