Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration JQL43TQ14G

Conflit décollage-atterrissage sur altiport / problème radio

Dates

Date de déclaration : 10/02/2020
Dernière modification : 15/02/2020
Date de clôture : 15/02/2020

Descriptif de l'évènement

Retour d’expérience cet été sur Megève.
Je suis avec un dr300 au point d’attente avec 1 pax. En train d’effectuer le dernier check avant alignement et décollage.
J’entends un vague message (1 seul) sur la fréquence megève en anglais: un avion s’annonce en finale. L’avion se pose et dégage la piste.
Je m’annonce pour alignement et décollage avec un dernier coup d’œil à gauche...et deuxième avion qui est en train d’atterrir, le collègue du précèdent sans annonces...
Une vérification visuelle de ce qui se passe avant l’alignement et décollage est loin d’être superflu !
Une vérification visuelle de ce qui se passe avant l’alignement et décollage est loin d’être superflu !

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Facteurs Humains
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo :
Environnement : Non Contrôlé (Classe F, G)
Phase de l'évènement : Au roulage
Type de vol : Local
Type d'évènement : Risque d'abordage
Type d’aéronef : DR 300
Equipement : Instrumentation classique (aiguille)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


Sur altiports, les axes de décollage et d'atterrissage sont opposés.
Bien que la réglementation impose l'usage de la radio lors des évolutions sur altiports et altisurfaces, il faut envisager l'éventualité d'un trafic évoluant sans radio, soit pour cause d'erreur de fréquence, ou de panne radio, ou d'oubli.
Il importe d'apporter une grande attention lors de la veille visuelle avant décollage, d'autant plus que la visualisation des avions en finale est particulièrement malaisée sur altiports à cause de l'arrière-plan montagneux qui contribue à masquer les trafics.

Malgré l'absence de message radio de l'avion à l'atterrissage, le pilote au décollage a bien appliqué la procédure de veille visuelle, ce qui lui a permis d'apercevoir le trafic opposé et de ne pas engager la manœuvre de décollage.

Actions correctives :

Actions préventives :
Rappel aux pilotes du club de ne pas se fier uniquement à la radio, et d'apporter une grande attention à la veille visuelle avant décollage.