Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration C6Q6E34H8Q

Sortie de piste a l'attérrisage avec rupture de train avant

Dates

Date de déclaration : 23/05/2020
Dernière modification : 27/05/2020
Date de clôture : 27/05/2020

Descriptif de l'évènement

Sortie de piste à l'atterrissage.
Atterrissage sur piste revêtue 03, légèrement à gauche de l'axe, je pose reste sur sur ma trajectoire, annonce que la vitesse est maitrisée, freine légèrement, à ce moment l'ULM se déporte à gauche, je tente sans succès de redresser, la machine continue de virer à gauche, la roue avant casse, le nez pique, l'ULM s'immobilise dans l'herbe.
Je coupe les magnetos et quitte le cockpit.
Le vol c'est très bien passé, de retour sur zone je constate qu'il n'y à pas de vent et la piste dégagée, en base je capte une annonce d'un hélicoptère se signalant aller au point d'arrêt 03, je signale ma position en finale, l'hélicoptère annonce décoller en 03, je redonne ma position en finale, je pose.
Je ne sais pas si la présence de l'hélicoptère a pu être un facteur de perturbation, je ne l'ai pas revu, je me concentre sur mon posé.
Je n'ai aucune explication sur la cause de cet accident.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Matériel
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : 5 KT 28 C
Environnement : Contrôlé (Classe A, B, C, D, E)
Phase de l'évènement : A l'atterrissage
Type de vol : Solo pilote
Type d'évènement : Cheval de bois sur piste
Type d’aéronef : Multiaxes
Equipement : Instrumentation classique (aiguille)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


Situation du jour: Vent calme 5kts, ISA +13 Piste 03 préférentielle en service.
Pilote expérimenté sur la machine ayant effectué sa "R.E.V." avec un instructeur quelques jours avant l'évènement.
Durant la phase de décélération après atterrissage, l'ULM de type SAVANAH quitte son axe par virage à gauche initialement avec un angle de 15 à 20 degrés. La prise de contact par le train principal gauche avec l'accotement non stabilisé de la piste en dur entraîne rapidement un dérapage important conduisant rapidement a la rupture de la jambe de train avant se terminant par un cheval de bois.
L'inspection technique ainsi que les différentes investigations ont montré:
- Un freinage peu efficace, mais symétrique
- Blocage en position neutre des palonniers
- Cassure nette du tube de train avant au niveau des perçages d'axe de butées
La cause probable est due à la déformation progressive en fatigue du tube de jambe de train entraînant un blocage en rotation dans son fourreau lors du transfert de masse durant la décélération.
Ce défaut est très difficilement détectable lors de la visite pré-vol, le mécanisme amortissement et guidage de la roulette avant est dans les capotages moteurs.
Les indices préexistants sont une déformation au niveau de la fourche de roue avant, un aéronef "tirant exagérément d'un côté ou de l'autre", un point dur dans les palonniers au moment du roulage, etc...
Les principales mesures de prévention de ce type de risque et d'accident sont:
- Rigueur dans l'accomplissement de la visite pré-vol
- Inspection technique renforcée au niveau de l'ensemble du train avant.
- Report de tout évènement pouvant affecter la navigabilité d'un aéronef par les utilisateurs
Merci pour la contribution du pilote ainsi que du responsable de l'entretien de l'ULM.



Actions correctives :
Recommandation: Inspection détaillée de l'ensemble fourche et jambe de train lors des opérations d’entretien courant et/ou lors de la suspicion d'un atterrissage dur.

Actions préventives :
REX
Responsabilisation des pilotes sur la nécessité vitale de reporter tout évènement pouvant affecter la navigabilité d'un aéronef ( Pb technique
Atterrissage dur, choc erreur, omissions, etc...)
Rigueur de la visite pré-vol