Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration EU2VGVWEA3

Décollage avec les aérofreins sortis dur ASK13

Dates

Date de déclaration : 25/05/2020
Dernière modification : 28/05/2020
Date de clôture : 27/05/2020

Descriptif de l'évènement

Le vol est prévu en ASK 13 avec un instructeur pour une séance de remise en vol .
(Dernier vol planeur effectué 1 an auparavant le 29/05/2019 sur DuoDiscus )
- après procédure de désinfection COVID du planeur, je m’installe aux commandes. Il n’y a pas de fiche CRIS présente dans le planeur, je visualise l’affiche plastifiée mise en place dans le planeur, et je m’interroge à ce moment-là de savoir si cette fiche comporte la checklist de décontamination ainsi que celle du CRIS car je ne vois pas l’affiche CRIS jaune caractéristique que j’ai l’habitude de voir dans les planeurs (je ne me souviens pas si au briefing du matin, il a été dit que cette checklist comprenais le CRIS mais il ne me semble pas )
- le remorqueur et son pilote sont en place à la raquette, les moteurs démarrés
- je fais mon CRIS de tête, tous les paramètres sont au vert.
- je demande à l'instructeur en place arrière si je peux fermer la verrière, il me répond par l’affirmative.
- juste avant la fermeture de la verrière, il nous est signalé que deux planeurs de type Pégase se présentent à l’atterrissage, l’un dans la zone de perte d’altitude dans les basses couche, l’autre étant presque en début de vent arrière
- un peu fébrilement, je fais une checklist mentale de tous mes paramètres, je positionne la commande des aérofreins tout sortis afin d’ actionner le frein de roue car le remorqueur est déjà en train de s’aligner devant moi. (l'ASK13 ne comporte pas de frein sur le manche, comme c'est le cas du Duo ou du pégase)
- on me demande de signaler vite par le pouce levé que nous sommes prêts car le planeur se présente déjà en vent arrière
- je lève le pouce droit en ayant toujours la main gauche sur la commande des aérofreins, position plein arrière.
- l‘aide nous lève l’aile à l’horizontale, le remorqueur annonce à la radio le début du décollage avec un planeur, ma pensée est à ce moment concentrée sur la tenue de l’axe de mon planeur et les ailes à l’horizontale lors des premiers mètres du roulage, n’ayant pas été sur ce planeur depuis de nombreuses années depuis la fin de mon instruction, je n’ai pas le réflexe de penser à rentrer les aérofreins et je suis toujours sur la commande des aérofreins sortis.
- Le roulage, la tenue de l’axe, les ailes à l’horizontale se font sans problème. Il me semble à ce moment que le planeur décolle moins vite que d’habitude, je tire légèrement sur la commande à cabrer afin de le soulever du sol, le remorqueur décolle quelques secondes après moi et à ce moment-là j’entends très nettement la voix du pilote du remorqueur à la radio me disant :« tu as les aérofrein sortis »
- je m’aperçois immédiatement de mon erreur, rendre rapidement la commande des aérofreins tout en pensant à appliquer une action à piquer sur le manche car je sais pertinemment que la rentrée de cette commande va occasionner un « bond » du planeur et que je peux occasionnellement me retrouver dans une position inhabituelle.
- J’arrive à maintenir autant en étagement qu’ en écartement la bonne position derrière le remorqueur.
- la suite et la fin du remorquage se produisent normalement, ainsi que le reste du vol
N’ayant pas été depuis de nombreuses années dans ce planeur, j’ai manqué de réflexe sur la commande de rentrée des aérofreins que normalement je fait rentrer de façon plus franche avec un bruit de claquement caractéristique sur un Pégase ou un duo discus (il n'y pas de verrouillage franc des AF dans un K13 )
La précipitation en raison d’un planeur se présentant à l’atterrissage m’a fait bâcler ma check list de décollage, et surtout l'oubli de la phrase que je répète systématiquement depuis maintenant plus de 10 ans « prêt au décollage, aérofreins rentrés, manche à air observée » , ce qui a occasionné les aérofreins toujours ouverts pendant la première phase de roulage du remorquage.
Je n'ai pas été assez affirmatif en indiquant que je n'avais pas de CRIS dans le cockpit.
Je ne dois pas privilégier quelques minutes de gagnées au détriment de la sécurité et des actions vitales avant décollage

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Facteurs Humains
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : cavok
Environnement : Non Contrôlé (Classe F, G)
Phase de l'évènement : Au décollage
Type de vol : Solo supervisé (laché, nav solo, ...)
Type d'évènement : Procédures sol
Type d’aéronef : ASK 13
Equipement : Instrumentation classique (aiguille)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


Attention aux habitudes prises, la CRIS est maintenant en deux parties depuis quelques temps et la préparation au vol fait partie de la première partie de la CRIS. La présence de la CRIS à bord doit être détectée dès la sortie de la machine du hangar.

Actions correctives :
Vérification de la présence des CRIS dans chaque planeur

Actions préventives :
Rappel de l’application des procédures pour la préparation au vol et actions vitales sera fait aux briefings avant départs.