Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration EEGY0UB1TP

fumée en cabine : atterrissage en urgence

Dates

Date de déclaration : 06/06/2020
Dernière modification : 06/06/2020
Date de clôture : 06/06/2020

Descriptif de l'évènement

Le DR 500 revient d’un vol de 2h. Le pilote qui me laisse l’avion ne signale pas de souci particulier. Le temps de remettre de l’essence je repars environ 1h après son atterrissage. L’avion démarre sans problème et les essais moteurs se passent normalement. J’ai l’autorisation de décollage en 19. La montée en puissance est bonne et aucun voyant d’alarme ne s’allume. Quelques secondes après la rotation l’habitacle commence à être envahi par une fumée grise. Je signale immédiatement à la tour mon retour en urgence qui m’indique que tous les axes sont dégagés. Je pose finalement sans encombre en 08 et suis accueilli par les pompiers. L’origine de la fumée reste à déterminer.
Grâce au briefing prévol j’ai pu rapidement prendre la décision de retour sur la piste 08 après un décollage en 19. Après un virage serré à environ 500ft en surveillant ma vitesse, je me retrouve au seuil de piste 08 à vitesse trop élevée (200km/h). Sachant la piste longue (2800m) je prends le temps de réduire à 150km/h pour poser sans encombre malgré un léger vent de travers.
Témoignage complémentaire du pilote :
J’ai repris l’avion 1/2h après un autre pilote qui avait fait un vol de 2h sans problème. J’ai remis de l’essence mais n’ai rien fait de particulier au niveau de l’huile. Les essais moteurs se sont bien passés. Au moment du décollage j’avais toute la puissance mais j’ai eu le sentiment d’accoups dans le moteur. Au bout de quelques secondes une fumée bleutée a commencé à envahir l’habitacle m’obligeant à un retour en urgence et un accueil par les pompiers et les gendarmes. Il m’a semblé que la fumée provenait coté palonnier droit mais je n’en suis pas certain. Je n’ai pas eu de voyant d'alarme. C’était une odeur de fumée de mécanique et non électrique. Lorsque j’ai roulé pour revenir depuis T3 au parking, de la fumée se dégageait à nouveau lorsque j’ai arrêté l’avion au niveau des prises d’air du moteur (derrière l’hélice). J’ai regardé au niveau de la trappe à huile mais tout semblait normal et le bouchon était bien serré.
J’ai rappelé le pilote précédent qui avec du recul me dit qu’au moment de la réduction des gaz pour atterrir il avait eu un sentiment d’odeur dans l’habitacle mais avait mis ça sur le compte d’un retour d’échappement.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Matériel
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : CAVOK
Environnement : Contrôlé (Classe A, B, C, D, E)
Phase de l'évènement : Au décollage
Type de vol : Navigation
Type d'évènement : Fumées/Incendie
Type d’aéronef : DR 500
Equipement : Instrumentation classique (aiguille)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


le pilote a appliqué les bonnes procédures (on peut éventuellement se poser la question, dans ce cas de suspicion d'un début d'incendie, d'un arrêt moteur et évacuation immédiate de l'appareil dès la vitesse contrôlée...)

Actions correctives : avion mis en maintenance pour réparation.

Actions préventives :