Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration C4LOID26CF

Collision aviaire

Dates

Date de déclaration : 09/06/2020
Dernière modification : 14/06/2020
Date de clôture : 14/06/2020

Descriptif de l'évènement

Evénement survenu le 2 en fin de journée, en rentrant d'un vol local après avoir passé Sierra en direction des bases 07 nous avons percuté un oiseau qui n'a pas semblé avoir commis des dégâts matériels, la carcasse étant restée coincée, visible sur le moteur, un doute sur son bon fonctionnement était permis.
J'ai donc pris la décision de ne pas toucher au régime moteur, de ne pas descendre à l'altitude du circuit de piste et de contacter la tour qui m'a tout de suite autorisé à atterrir en prioritaire et a dégagé les autres aéronefs. nous nous sommes présentés en finale le plus haut possible et j'ai réduit les gaz quand j'ai su que la piste était assurée.
Nous nous sommes posés sans encombre et avons pu rejoindre l'aéro-club sans problème. L'oiseau, toujours coincé dans le capot moteur.
N'étant pas encore un pilote chevronné, cette expérience m'a été bénéfique, je dirais que ma phraséologie radio a manqué de professionnalisme.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Matériel
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : CAVOK
Environnement : Contrôlé (Classe A, B, C, D, E)
Phase de l'évènement : En approche
Type de vol : Local
Type d'évènement : Collision aviaire/Péril animalier
Type d’aéronef : AT3 R100
Equipement : Instrumentation mixte (aiguille + GPS par exemple)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


Le péril aviaire est annoncé sur l'ATIS ou constaté par l'observation. Cette menace n'est pourtant pas suffisamment prise en compte par les pilotes et la conscience du risque est minimisée.
La saisonnalité est un facteur qui influe sur la prise de conscience de cette menace.
Prendre en compte cette information majeure est indispensable à une bonne conscience de la situation. Elle conditionne les actions à pré-activer pour toutes les phases du vol donc la gestion et la décision de celui-ci. Il en va ainsi de l'effarouchement avant le décollage jusqu'aux procédures d'urgence dans toutes les phases du vol.
Il est important que la maintenance inspecte l'avion avant sa remise en service car d'autres impacts d'oiseaux ont pu détériorer d'autres parties de l'aéronef.

Actions correctives : Une bonne conscience de la situation a permis au pilote de faire face et d'informer le contrôleur de la tour. Ce dernier à contribué à enlever du stress au pilote en lui donnant la priorité à l'atterrissage.

Actions préventives : Une information SV est faite à tous les membres du club sur les risques d'une collision aviaire et comment se tenir prêt à y faire face.