Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration FM2ZC6HR9L

Incompréhension avec la tour de Chavenay

Dates

Date de déclaration : 11/06/2020
Dernière modification : 14/06/2020
Date de clôture : 14/06/2020

Descriptif de l'évènement

Retour de vol de réentraînement avec un pilote breveté et expérimenté.
Je lui propose de rentrer par la directe Chavenay plutôt que l’entrée Ouest ou Nord. Le trafic est chargé à Chavenay et nous effectuons quelques tours d’attente en régime d’attente à l’Ouest de Chavenay.
Quand nous arrivons à les contacter nous demandons un transit direct vers Saint-Cyr et on nous demande de rappeler vertical.
Après un peu d’attente à la verticale, car la fréquence est chargée, le contrôle nous demande de rappeler en sortie vers Saint-Cyr. Nous prenons le cap de la vent arrière 29 à Saint-Cyr. Avec la fréquence chargée, nous n’arrivons pas à quitter la fréquence et je prends l’initiative de quitter sans contact.
Je contacte Saint-Cyr à m’annonçant à 2 minutes de la vent arrière et en demandant de téléphoner à Chavenay car nous n’avons pas pu quitter. Le contrôleur n’est pas content, car le transit direct n’a pas été coordonné entre les 2 tours selon la procédure en vigueur, ce qui nous surprend. La suite du vol est sans histoire.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Facteurs Humains
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : CAVOK
Environnement : Non Contrôlé (Classe F, G)
Phase de l'évènement : En évolution
Type de vol : Instruction double commande
Type d'évènement : Procédures vol
Type d’aéronef : DR 400/120
Equipement : Instrumentation classique (aiguille)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


La directe Chavenay – Saint-Cyr nécessite une charge de travail importante tant pour le pilote que pour les contrôleurs. Il ne doit exister aucun doute quant aux intentions du pilote et une phraséologie sans ambiguïté doit être utilisée, par exemple: "pour un transit à destination de Saint-Cyr par la plaine de Versailles".

Un retour par la directe n’était pas une solution pertinente vu la charge de travail du contrôle à ce moment-là, et dans un contexte de reprise des vols où la performance des pilotes et des contrôleurs n’est pas encore optimum.

Par ailleurs, cette trajectoire de départ ou d'arrivée est exceptionnelle et déconseillée de manière générale. Elle peut être vue avec un instructeur quand les conditions de trafic le permettent.

Actions correctives : -

Actions préventives : Publication REX