Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration DDZ0QLXTU4

Panne alternateur en vol

Dates

Date de déclaration : 23/06/2020
Dernière modification : 27/06/2020
Date de clôture : 27/06/2020

Descriptif de l'évènement

Contexte:
Le vol prévu est LFHC / toucher à LFKY cause confinement/ retour LFHC par le Revermont, pour une durée
d'environ 1 heure. La météo est CVK, nous partons à 4 personnes (hébergées sous le même toit) dans un
PA28-180.
Evènement:
Juste après le toucher à LFKY, en montée initiale, le voyant rouge d'alarme de charge alternateur
s'allume. Nous sommes deux pilotes en places avant, celui qui pilotait garde les commandes et nous
décidons que je traite la panne. La méthode des 3 'B' est appliquée.
1- "Bêtise": je vérifie que le bouton ALT est bien sur ON, il a été vérifié plusieurs fois déjà, et la dernière
en fin de croisière ainsi que le débit de l'alternateur (autour de 11 A). Je le coupe et le ré-arme plusieurs
fois, constatant à chaque fois un bref débit d'environ 4A, puis une coupure moins d'une seconde après.
2- "Breaker": aucun breaker n'a sauté.
Avant d'aller plus loin, nous délestons tous les équipements électriques non-prioritaires, ne gardant que la
VHF et l'ATC.
3- "Bouquin": le manuel de vol ne nous apprend rien de plus sur cette panne.
Nous décidons d'écourter le vol et de rentrer en direct sur LFHC, estimé 12 minutes plus tard (compatible
avec la capacité batterie). Pendant cette branche de retour, j'examine les breakers un par un, et je
décide de tirer/repousser celui marqué "EXC ALT". Il est en fait en série avec l'interrupteur ALT dans le
schéma électrique, ce qui laisse entendre que cette action sera parfaitement inutile; de plus aucun
calculateur n'est dans le circuit, ce qui fait qu'une opération "reset" n'a pas à proprement parler de sens.
En repoussant ce breaker une minute plus tard, puis en enclenchant le bouton "ALT" à nouveau, nous
retrouvons le fonctionnement normal de l'alternateur jusqu'à la fin du vol. Nous maintenons toutefois
notre décision d'écourter la fin du vol.
Traitement:
L'évènement est signalé dans Aerogest, le responsable de l'entretien est avisé par téléphone. Le vol
suivant reproduit la panne. Il est décidé l'intervention d'un mécanicien pour investigation.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Matériel
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : CAVOK
Environnement : Non Contrôlé (Classe F, G)
Phase de l'évènement : En route
Type de vol : Navigation
Type d'évènement : Electricité: Panne
Type d’aéronef : PA 28
Equipement : Instrumentation mixte (aiguille + GPS par exemple)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


Cet évènement est plein d'enseignements, d'abord sur le traitement d'une panne en vol, ensuite sur l'importance de bien répartir les tâches lorsqu'il y a deux pilotes à bord.
La panne d'alternateur qui peut paraitre anodine au départ, peut avoir des conséquences graves, en effet le circuit électrique n'est plus alimenté que par la batterie et lorsque celle-ci sera "consommée" on s'achemine vers la panne électrique totale.
C'est pourquoi la check-list et le manuel de vol recommandent un atterrissage le plus tôt possible dans le cas ou l'on ne réussi pas à récupérer l'alternateur.

Actions correctives : La panne s'étant reproduite sur le vol suivant, l'avion a été arrêté et une opération de maintenance a été déclenchée.

Actions préventives : Publication du REX au niveau local et national.