Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration GSNLPLKY0D

Détérioration de l’extrémité d’une pale de l’hélice

Dates

Date de déclaration : 21/02/2021
Dernière modification : 27/02/2021
Date de clôture : 27/02/2021

Descriptif de l'évènement

Trois vols sont programmés ce vendredi 29 janvier. J’ai réservé le 2ème créneau pour un vol partagé avec un ami pilote. Nous projetons une navigation aller/retour vers un terrain proche (20 mn de vol).
J’arrive à l’aéroclub 1h15 avant le début de mon créneau, rallié par mon ami qui est également mécanicien du club. Nous saluons le pilote partant pour le premier vol de la matinée, puis regagnons le club-house sans assister à la mise en route et au départ de l’avion.
45 mn plus tard, nous rejoignons le tarmac où nous assistons au retour de vol du 1er créneau.
Assurant la branche aller vers notre destination et après la coupure moteur, je débute immédiatement ma visite pré-vol.
Lors de la vérification des bords d’attaque de l’hélice , je ressens au toucher une rugosité prononcée sur l’extrémité d’une pale. L’ examen visuel confirme que cette extrémité est fortement endommagée. La mesure précise, confirme qu'il manque environ un centimètre de matière à l’extrémité de la pale. La deuxième pale ne présente aucun dommage. L’avion est immédiatement arrêté de vol.
A sa descente de l’avion, le pilote précédent constate la dégradation de l’hélice et nous déclare ne pas avoir fait une inspection approfondie de l’hélice lors de sa pré- vol.
Il affirme également n’avoir ressenti aucune vibrations en vol, au cours duquel il a effectué deux tours de piste, pour une durée totale de 30 mn

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Matériel
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : CAVOK
Environnement : Contrôlé (Classe A, B, C, D, E)
Phase de l'évènement : Après l'arrêt moteur
Type de vol : Navigation
Type d'évènement : Hélice
Type d’aéronef : DR 400/120
Equipement : Instrumentation classique (aiguille)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


L’unique vol, réalisé dans le cadre d’instruction, trois jours avant l’évènement, n’a révélé aucune anomalie de l’hélice. L’avion replacé dans le hangar, n’a pas été repris ni déplacé.
Lors de la visite pré-vol , le pilote du premier créneau doit s’assurer de l’intégrité de l’aéronef avant de partir en vol. S’il peut arriver que certains points de contrôle échappent à la vigilance, l’hélice, organe majeur de l’avion, n’a pas fait l’objet d’un examen minutieux. Une attention particulière des pales aurait pu vérifier l’absence de criques ou dégradations éventuelles occasionnées par un choc (gravillon, oiseau, pièce métallique, projectile etc …)
Selon le pilote, la mise en route, le roulage et le vol se sont déroulés sans aucun incident.
Après le retour au parking et l’arrêt moteur, la détérioration de l’hélice constatée par le pilote suivant, reste difficilement explicable.
L’hypothèse peut-être la rencontre d’un débris ou objet étranger. C’est l’hypothèse retenue par l’expert mandaté auprès de l’assurance, en l’absence d’éléments complémentaires.

Actions correctives : Remplacement de l’hélice
Dépose et envoi du moteur en atelier spécialisé pour contrôle réglementaire suite au choc hélice
Avion indisponible pour environ deux mois

Actions préventives : Rédaction, présentation du REX et rappel à tous les membres de réaliser la visite pré-vol approfondie et consciencieuse, y compris entre deux vols rapprochés.
Sensibilisation de tous les pilotes à la notion de « Culture Juste »