Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration H5S3YELII4

Pénétration TMA puis CTR sans clairance

Dates

Date de déclaration : 12/04/2021
Dernière modification : 14/04/2021
Date de clôture : 14/04/2021

Descriptif de l'évènement

Lors d’une navigation du Nord-est vers le Sud de la France, j’ai pénétré une TMA puis une CTR sans clairance.
La Navigation se déroule très bien au niveau 65. Je suis en contact radio permanant depuis le départ avec les différents SIV/TMA. Pendant le vol, Clermont Info m’informe que les zones d’Orange viennent de s’activer et me demande de les contacter. Avec la personne qui m’accompagne, nous vérifions la fréquence radio et entrons en contact avec Orange qui approuve le Transit. Le vol se poursuit, je demande à Orange si je peux commencer ma descente environ 15 mn avant l’heure estimée d’arrivée. Je suis libéré par Orange et entre déjà dans la TMA. De plus, étant très proche de la CTR de l’arrivée, je décide de basculer directement sur la fréquence concernée en ayant pris soin de noté la dernière information alpha de l’ATIS.
J’essaie donc de contacter la CTR à deux reprises sans succès, et entends un avion au sol sur cette fréquence sans entendre de réponse du contrôleur. Approchant du point d’entrée XX de la CTR et sans réponse j’en conclu une absence de contrôle et une auto/information, je pénètre la CTR. J’en ai déduis une absence de contrôle car j’ai eu la même situation le 23 juillet 2020 avant pénétration de cette même CTR.
Le vol se termine sans difficulté sur le terrain d’arrivée.
Après cette infraction, et pour en avoir discuté avec un contrôleur, mon responsable pédagogique et instructeur je comprends mon erreur et les risques encourus. J’aurais dû anticiper très largement mes communications radios avec la TMA et CTR concernés, quitte à demander à Orange de les quitter plus tôt et/ou leur demander la clairance afin de ne pas pénétrer les zones concernées sans autorisation. J’ai bien compris maintenant l’importance d’être toujours en avance sur la communication, et de respecter les clairances.
J’ aurais du demander à quitter Orange suffisamment tôt pour pouvoir contacter LFXX, ou me mettre en attente en espace G le temps de prendre ce contact, ou encore descendre assez bas, sous 2500ft, toujours en espace G, pour ne pas avoir à contacter Montpellier.
Cet incident m’est arrivé malgré une bonne préparation de ma navigation, mais je me suis laissé surprendre par la rapidité de l’arrivée à destination suite au changement tardif de fréquence radio, par rapport à des zones qui se succèdent et sont très proches les unes des autres.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Facteurs Humains
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : CAVOK
Environnement : Contrôlé (Classe A, B, C, D, E)
Phase de l'évènement : En approche
Type de vol : Navigation
Type d'évènement : Radio-Navigation
Type d’aéronef : DR 400/120
Equipement : Instrumentation classique (aiguille)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


Le respect de la clairance est obligatoire dans certaines zones. Pour ne pas pénétrer ce type de zones il faut bien les avoir étudiées avant le vol et ne pas hésiter à prendre contact au plus tôt durant le vol (3 à 5 min avant).
Si après avoir quitté le dernier contact, la nouvelle fréquence ne répond pas, revenir à la fréquence précédente pour confirmation.
Ne pas hésiter à poser la question de l'activité en cours si le doute existe.
La charge de travail étant plus importante à l'arrivée il faut en permanence rester devant l'avion.
Au besoin savoir faire un 360° de retardement.
L’anticipation est de mise!

Actions correctives : Un bulletin sécurité sera fait avec l'aide d'un contrôleur sur cette thématique et diffusé à tous les membres.

Actions préventives :