Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration HMG10L4D39

Bloquage manette des gaz en approche sur l’hydrobase

Dates

Date de déclaration : 01/05/2021
Dernière modification : 07/05/2021
Date de clôture : 07/05/2021

Descriptif de l'évènement

En vent arrière au cours d'une séance de circuits en hydravion amphibie sur le lac, la manette de puissance s’est bloquée à mi-course empêchant le régime moteur de descendre en dessous de 1800 rpm. Gardant la possibilité de me poser sur l'eau après une éventuelle remise de gaz, j’ai décidé de tenter un retour terrain. J’ai communiqué avec un pilote au point d'attente. Je lui ai expliqué mon problème. Il a décidé de retarder son départ jusqu'à ce que je sois posé. Pendant ce temps, il a contacté les responsables du club afin de les avertir de l'incident en cours. En finale, je me suis mis en descente avec une assiette positive et de la puissance comme lors d'un amerrissage miroir afin de ne pas prendre trop de vitesse. J’ai tiré la mixture à l'arrondi et je me suis posé sans encombre. J’ai redémarré le moteur une fois la vitesse contrôlée afin de dégager la piste et rouler au parking. Après analyse par le mécanicien du club il s'avère que le problème vient du carburateur.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Matériel
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : Vent calme, FEW TCU
Environnement : Non Contrôlé (Classe F, G)
Phase de l'évènement : Autre
Type de vol : Solo pilote
Type d'évènement : Moteur: Problème
Type d’aéronef : PA18 amphibie
Equipement : Instrumentation classique (aiguille)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


Le blocage de la manette des gaz, est un événement grave surtout si le blocage a lieu à bas régime. En effet, la puissance moteur peut être insuffisante pour permettre de maintenir le vol en palier. On peut ainsi se considérer littéralement en panne moteur dans ce cas. A basse altitude, cela laisse peu de temps pour trouver un endroit pour se poser.
Si tel avait été le cas, il est certain qu’un amerrissage aurait été préférable à un retour terrain.
Ici ce n’est pas le cas car avec un régime de 1800 trs/ min et étant à proximité du terrain, le retour reste envisageable d’autant plus que l’augmentation des gaz reste possible et la remise des gaz toujours envisageable (la manette des gaz est restée fonctionnelle dans la plage de régime 1800 / 2700 RPM).
L’analyse, la bonne conscience de la situation ainsi qu’une prise en compte des risques ont permit un décisionnel adapté à la situation. Passé l’effet de surprise et l’émotion, le pilote a su prendre du recul et le temps nécessaire pour préparer son approche en piste 27 : gérer son plan et sa vitesse en préparant une coupure moteur en passant le seuil ou une remise des gaz pour aller amerrir sur le lac si besoin.
La recherche de panne a mis en cause le carburateur. Sur le papillon des gaz qui est fixé par deux vis, l’une était manquante et l’autre était dévissée. Ainsi ce dernier était désaxé et ne se fermait pas correctement, engendrant le blocage de la manette des gaz à mi-course ainsi qu’un régime de 1800 trs/ min minimum.

Actions correctives :

Actions préventives :