Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration DUBGE38RYD

Vol sur un aéronef arrêté pour partir en maintenance

Dates

Date de déclaration : 09/05/2021
Dernière modification : 15/05/2021
Date de clôture : 15/05/2021

Descriptif de l'évènement

Vol avec un avion arrêté pour maintenance
Je devais faire un convoyage lundi 08/03/21 pour le club et je me suis aperçu vendredi soir que je n’avais pas les 3 décollages et atterrissages dans les deux derniers mois pour le faire (vol précédent le 31/12/2020. Je suis donc venu au terrain avec l’intention de me faire relâcher.
Comme j’étais de permanence, je n’ai pas réservé d’avion, je pensais me glisser entre deux vols de l'instructeur et de lui demander de m’accompagner. Quand je lui ai proposé de faire cela, sur F-xx, il m’a dit qu’il n’était pas nécessaire d’attendre, qu’il y avait F-yy qui était au sol et dispo et que son élève était parti en nav solo à LFxx, et que nous pouvions donc voler tout de suite. Ce que nous avons fait. Ce n’est qu’au retour que le doute m’a effleuré.
J’aurais dû me rappeler que cet avion était arrêté. Nous avons été étonnés de ne pas trouver de check list dans l’avion, mais avec un instructeur et un pilote à bord, nous avons pensé que nous arriverions à nous débrouiller sans.
J’aurais dû également inscrire mon vol sur le planning et cela m’aurait permis de voir que l’avion était arrêté. Mais comme les clefs étaient dessus et que le carnet de route était accessible, le doute n’est venu que plus tard au retour.
D’autres part, l’avion était à l’extérieur du hangar (probablement pour permettre de sortir un autre appareil) et cela a contribué à renforcer l’idée que la machine était disponible.
A l’avenir, je penserai à inscrire mon vol sur le planning ce qui me permettra de m’assurer de la disponibilité de la machine.
Le retrait du carnet de route et des clefs dès qu’un avion est arrêté me semble une bonne procédure, peut être accompagné d’une pancarte sur le siège pilote de la machine en complément.
Commentaire de l'instructeur volant avec le pilote :
• Je pense que le fait que ce soit avec la personne responsable de l’aéroclub qui me propose de voler, ça m'a empêché de m'interroger sur la disponibilité de cet avion.
• Enfin je pense que si la procédure existante avait été mise en place, elle aurait permis d'éviter de faire le vol sur un avion indisponible.
• La prochaine fois je passerai systématiquement par la résa pour vérifier les disponibilités.
• Les solutions existent déjà.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Non défini
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo :
Environnement : Non Contrôlé (Classe F, G)
Phase de l'évènement : Avant roulage
Type de vol : Instruction double commande
Type d'évènement : Maintenance: Problèmes
Type d’aéronef : DR 400/120
Equipement : Instrumentation classique (aiguille)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


Il y a un an la même erreur a été faite.
Entre temps, le responsable du suivi des avions a quitté son poste.
Un nouveau membre de l'aéroclub vient re reprendre la tâche.
S'enregistrer sur le logiciel de réservation systématiquement avant un vol permet de voir l'avion arrêté.

Actions correctives :
Lors de l'arrêt d'un aéronef qui part en maintenance, les clefs et le carnet de route seront dorénavant retirés pour éviter qu'un pilote ne prenne l'aéronef.
Actions préventives :
Utilisation de NetAirClub :
o Actuellement, il n'est pas obligatoire de s'enregistrer sur NetAirClub avant de voler si l'aéronef est libre ,même si c'est recommandé.
o La commission envisage d'obliger de s'enregistrer sur NetAirClub avec l'aéronef sur lequel on part en vol.
o En cas de changement d'aéronef le pilote devra alors modifier ou supprimer le vol pour que l'enregistrement corresponde bien au nouvel aéronef choisi.
o Cette obligation serait une barrière de plus pour éviter de prendre un avion arrêté pour une visite de maintenance puisque le potentiel avion est suivi et affiché sur NetAirClub.
o Cela permettrait également à l'aéroclub de connaitre en permanence quel pilote est sur quel aéronef en vol.
o Ainsi l'aéroclub pourrait mieux répondre en cas d’absence inexpliquée d'un avion dont on n’aurait pas vu le pilote partir.