Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration GCPYL61842

Siège instructeur recule en butée en montée initiale

Dates

Date de déclaration : 14/05/2021
Dernière modification : 15/05/2021
Date de clôture : 15/05/2021

Descriptif de l'évènement

Après rotation, en montée initiale, le siège de l'instructeur aux commandes recule en butée arrière.
Formaté à ne pas se raccrocher au manche, il saisit la casquette du tableau de bord et conserve l'assiette.
L'élève reprend les commandes et le siège de l'instructeur semble se verrouiller correctement.
Le retour vers le terrain de provenance est effectué normalement.
L'instructeur a été marqué par des évènements de ce type ayant mené à des accidents, il est donc sensibilisé au verrouillage correct du siège et à la vérification systématique avant mise en route et ensuite avant décollage puis avant descente et avant atterrissage de ce verrouillage. Il se déclare également formaté à ne pas se raccrocher au manche ou à la manette des gaz en cas de recul du siège.
Après la coupure moteur, aucun défaut n'est constaté concernant le verrouillage du siège.
Par acquis de conscience, l'instructeur s'installe plus tard en place arrière aidé par un élève pour vérifier le verrouillage correct de chaque position du siège. Après quelques positions vérifiées, il est constaté la présence d'une lingette en tissu pour lunettes bloquée dans la glissière du siège.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Matériel
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : CAVOK
Environnement : Contrôlé (Classe A, B, C, D, E)
Phase de l'évènement : Au décollage
Type de vol : Local
Type d'évènement : Non défini
Type d’aéronef : PA 28
Equipement : Instrumentation classique (aiguille)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


La montée initiale est une phase critique du vol durant laquelle l'avion évolue à faible vitesse et faible hauteur. Toute perturbation durant celle-ci peut être considérée comme très dangeureuse. Le recul inopiné du siège du pilote peut l'entraîner un réflxexe à s'accrocher au manche lors de sa chute brutale et à augmenter dangeureusement l'assiette/l'incidence de l'avion, jusqu'au décrochage, pouvant être fatal à basse altitude.

La vérification du verrouillage du siège fait déjà partie de la check list de l'avion. Rien ne peut être fait en plus à part un rappel sur la nécessité d'être rigoureux y compris au niveau du nettoyage et du rangement dans l'avion qui est déjà demandée aux membres mais pas scrupuleusement suivie ; ainsi qu'une sensibilisation aux membres à ce risque très dangereux.