Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration FFRXO2GO00

Surcharge batterie cause alternateur OFF

Dates

Date de déclaration : 16/08/2021
Dernière modification : 18/08/2021
Date de clôture : 18/08/2021

Descriptif de l'évènement

Dans le cadre d'un entraînement au Rallye aérien, mon navigateur et moi-même décidons d'effectuer une navigation dans le secteur Sud Est de LFXX. La durée de vol prévue est de 60min. Le carburant à bord constaté lors de la visite prévol nous oblige à faire un complément à la pompe. Le démarrage de l'avion et le roulage vers l'avitaillement sont effectués de façon nominale, avec un fonctionnement constaté de l'alternateur, accompagné de la charge de la batterie.
Après l'avitaillement, les check-lists sont effectuées de façon normale et aucun défaut n'est constaté concernant l'alternateur et la charge de la batterie. Nous décollons et commençons notre entraînement.
Environ 35min après le décollage, nous commençons a être agacés par un bruit récurrent dans nos casques respectifs, qui a commencé environ 3 ou 4 minutes avant. Ce "TAC..TAC" très régulier n'est pas très fort dans le casque mais suffisamment pour se faire entendre et nous alerter sur un fonctionnement anormal d'un système. Mon navigateur vérifie SQUELCH, volume, débranche et rebranche les 2 paires de câbles de chacun des casques, éteint momentanément la radio et vérifie des fusibles. À ce stade, le bruit reste inchangé. Il remarque alors que l'interrupteur de l'alternateur est sur OFF, et je le réenclenche, sans qu'aucun de nous ne vérifie avant d'appuyer, l'ampèremètre et la diode d'alerte associée, qui indique normalement que la batterie se décharge.
Le bruit cesse immédiatement, la batterie se met en charge, la diode d'alerte est éteinte et l'ampèremètre indique une valeur très positive de manière erratique, oscillant entre +15V et +30V, pour une valeur habituelle stable autour de +5V. Nous comprenons alors que nous étions alors sur la batterie depuis le début du vol et que celle-ci était en phase avancée de décharge.
Une forte odeur de plastique chaud, laissant penser à un feu d'origine électrique, s'est alors fait sentir dans la cabine, environ 10 à 20 secondes plus tard.
Nous décidons d'interrompre le vol en surveillant les paramètres électriques et les paramètres moteur, sans pour autant appliquer la checklist feu électrique qui nécessite de passer l’alternateur et la batterie sur OFF. À ce stade, nous n'arrêtons pas l'alternateur ni la batterie car l'odeur, bien que persistante durant les premières dizaines de secondes, s'estompe maintenant régulièrement.
Nous atterrissons sans encombre à notre aérodrome de départ, après 15min de vol à surveiller nos paramètres et l'odeur cabine.
Nous appelons un instruction du club qui en contacte un second qui vient d'arriver sur site. Il réalise alors un point fixe : l'avion démarre au quart de tour, l'alternateur et toutes les servitudes électriques sont allumées, aucun problème n'est à signaler. L'avion n'est pas arrêté.
L'odeur est sans aucun doute liée à la charge de la batterie en état avancé de décharge. En effet l'effet Joule décrit la génération de chaleur lors du passage d'un courant dans un fil d'une certaine résistance. Avec une batterie déchargée, le courant de charge a sûrement été très fort, entraînant une odeur de plastique chaud.
Bien que la procédure liée à un feu d'origine électrique était connue, nous avons décidé de ne pas l'appliquer tout de suite et attendions encore quelques secondes pour une confirmation du phénomène. Cela n’aura finalement pas été nécessaire, l’odeur s’estompant dans les minutes suivantes.
Nous ne savons pas si l'interrupteur n'a pas été remis sur ON après l'avitaillement, ou s'il a été malencontreusement mis sur OFF lors de la navigation.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Facteurs Humains
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo :
Environnement : Non Contrôlé (Classe F, G)
Phase de l'évènement : En route
Type de vol : Navigation
Type d'évènement : Instruments: Problèmes
Type d’aéronef : C 152
Equipement : Instrumentation mixte (aiguille + GPS par exemple)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


Parfois, la CHECK-LIST après mise en route n’est pas effectuée en DO-LIST mais de mémoire, ce qui peut parfois entraîner un oubli. L’oubli de mise en marche d’un interrupteur peut ainsi arriver, au même titre que la mise sur OFF d’un interrupteur en vol.
Même si la check-list après mise en route après avoir ravitaillé peut paraître redondante car ayant été effectuée une dizaine de minutes auparavant, elle ne doit pas être négligée.
Par ailleurs, penser « Action-Contrôle » (ex : Alternateur ON —> charge vérifiée) peut prévenir certains dysfonctionnements.
Enfin, lorsqu’un problème électrique survient, ne pas négliger l’usage des check-lists concernées (ex : panne du système électrique) afin d’effectuer les actions dans l’ordre pour ne pas endommager un composant alimenté électriquement.

Actions correctives :

Actions préventives :