Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration C6T4XAEIGI

Givrage carburateur

Dates

Date de déclaration : 02/10/2021
Dernière modification : 03/10/2021
Date de clôture : 03/10/2021

Descriptif de l'évènement

Départ à 11h ce matin pour des tours de piste. T°ext = 16°C, point de rosée 6°, taux d'humidité = 51 %. Pas de problème lors des essais moteur. Lors de la 2ème remise des gaz, nette perte de puissance avec perception de vibrations en montée initiale. Altitude 200-300 ft. Température vérifiée à l'Airbox : 18°C. Pas de puissance malgré la position plein gaz. Tirage progressif du réchauffage carbu jusqu'à une température de 22°C à l'Airbox : persistance des vibrations. Retour à la normale en 1 à 2 minutes, le temps de faire un demi-tour. Posé sans problème.
Givrage carburateur ?

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Environnement
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : CAVOK vent calme
Environnement : Autre
Phase de l'évènement : Au décollage
Type de vol : Autres
Type d'évènement : Givrage Carburateur
Type d’aéronef : WT9
Equipement : Instrumentation "Full Glass Cockpit"

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


En référence avec la courbe des risques de givrage ainsi qu'aux températures relevées, l'humidité relative est très légèrement supérieure a 50%.
Dans ce cas précis le risque de givrage carburateur peut être considéré comme sévère a puissance réduite.
Le moteur Rotax est plus sensible au givrage carburateur qu'un moteur Lycoming.
La finesse du WT9 demande une puissance relativement faible durant la finale sur un plan de 3°.
C'est pourquoi il est primordial de maintenir l'utilisation de la réchauffe carburateur sur On durant toute la finale et ce jusqu’au touché ou remise des gaz.
Dans ce cas le pilote a repoussé le réchauffage carburateur en finale pour se ménager de meilleure performance en vue d'un Touch And Go.
Il convient de bien noter que la perte de puissance engendrée par l'utilisation de la réchauffe carbu lors d'une remise des gaz ou d'un Touch and Go est généralement peu impactante sur les performances de remise des gaz.
Le pilote après avoir assuré sa trajectoire aussi bien dans le plan horizontal que vertical peut alors repousser la réchauffe carburateur sans précipitation.

D'une manière générale, il convient de systématiser l'utilisation de la réchauffe carbu - plein chaud- en circulation d'aérodrome et ce quelque soit les conditions de température extérieure.
L'indication de la température " Air box " ou "Carb Temp" doit être considéré qu'a titre indicatif et peu varier très rapidement en cas de variation de régime notamment lors de réduction des gaz.
C'est par contre un bon indicateur en régime de croisière.

Comme le pilote le reporte parfaitement, en cas de givrage avéré, le retour a un fonctionnement normal du moteur peut prendre de longues minutes malgré l'utilisation de la réchauffe.
Il faut absolument se rappeler que la réchauffe carbu est un antigivreur et non un dégivreur très efficace.

Merci pour ce retour d'expérience qui participe à l’amélioration de la prise en compte par tous de cette problématique

Actions correctives :
Réunion instructeur pour standardiser le message sur l'utilisation de la réchauffe carburateur

Actions préventives :
Diffusion du REX
Rappel sur le BSV Givrage carbu