Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration C6T7MV3ZNM

Givrage carburateur ROTAX

Dates

Date de déclaration : 12/10/2021
Dernière modification : 12/10/2021
Date de clôture : 12/10/2021

Descriptif de l'évènement

Nous prévoyons un vol local avec l'élève pour une leçon sur les décrochages. La température est d'environ 10°C pour un point de rosé de 6°C.
Compte tenu de ces températures la réchauf carbu est utilisée au sol. Les essais moteurs sont normaux. La rechauf carbu est repoussée pour le décollage qui est normal ainsi que la montée initiale. Passant 1500 pieds QNH des vibrations moteur assez fortes apparaissent avec une perte fugace (quelques secondes) de 200tr/min. Le moteur reprend son régime nominal mais les vibrations persistent. Je reprends les commandes, tire la rechauf et actionne la pompe électrique et fais demi-tour pour revenir au terrain.
Le phénomène persiste. Je trouve un régime sans vibrations autour de 4000tr/min qui me permets de revenir me poser sans autres soucis.
La hauteur de l'événement ainsi qu'une expérience de ce type de panne (2 fois précédentes) m'ont permit de réagir immédiatement et de revenir nous poser en toute sécurité.
Sensible au risque de givrage, j'ai utilisé la rechauf carbu pendant toute la phase au sol.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Environnement
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : CAVOK
Environnement : Non Contrôlé (Classe F, G)
Phase de l'évènement : Au décollage
Type de vol : Instruction double commande
Type d'évènement : Givrage Carburateur
Type d’aéronef : PS28
Equipement : Instrumentation classique (aiguille)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


En référence avec la courbe des risques de givrage ainsi qu'aux températures relevées, l'humidité relative approche les 80%
Dans ce cas précis le risque de givrage carburateur peut être considéré comme sévère quelque soit la puissance.
Le pilote a parfaitement géré le risque de givrage lors du roulage en utilisant la réchauffe carburateur durant cette phase.
Il convient toutefois lors des essais moteur et de la réchauffe carbu notamment dans ces conditions marginale de laisser la température carburateur se réchauffer en laissant tiré cette dernière durant 30 a 40 secondes.
Dans ces conditions une utilisation immédiatement après le décollage et très régulièrement durant tout le vol, voir en permanence, serait un bon moyen de prévention du risque de givrage.
Il est a noté que la perte de régime du a l'utilisation de la réchauffe carbu sur les moteur Rotax est très faible et que son utilisation n'est pas pénalisante sur la fiabilité générale du GMP.

Le retour a un fonctionnement normal du moteur peut prendre de longues minutes malgré l'utilisation de la réchauffe.
Il faut absolument se rappeler que la réchauffe carbu est un antigivreur et non un dégivreur très efficace.

Merci pour ce retour d'expérience qui participe à l’amélioration de la prise en compte par tous de cette problématique

Actions correctives : Utilisation réchauffe carbu

Actions préventives : Publication d'un BSV spécial automne risque givrage.