Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration E3XPPSVL1S

Risque d'abordage lors de l'approche

Dates

Date de déclaration : 28/10/2021
Dernière modification : 29/10/2021
Date de clôture : 29/10/2021

Descriptif de l'évènement

En approche du terrain de LFXX, je m'annonce à 3 minute de retour de NAV au nord-ouest des installations pour une verticale 1500ft.
Un premier ULM s'annonce quelques instants plus tard à 3 minutes de la verticale 1500ft.
J'indique à cet ULM prendre 1200ft QNH pour la verticale pour assurer la sécurité, il m'informe me laisser numéro 1.
J'annonce un QFU 23 avec un vent légèrement tournant permettant la 23 ou 17.
Au moins 2 autres ULM s'annonce arriver dans les 2 minutes de la verticale alors que j'amorce la vent arrière 23 et le premier ULM s'annonçant numéro 2.
en fin de base un ULM arrive sur une vent arrière ULM, vire en base puis finale devant mon nez malgré mon appel n°1 en base, et mon avertissement en finale ne connaissant pas ses intentions. La vitesse de rapprochement étant forte je vire à droite, remet les gaz et annonce à la radio la remise des gaz, le distance des 2 appareils étant de moins de 100m, celui- arrivant "par-dessus".
L'ULM se pose et un second ULM le suit pendant que le premier ULM ira se poser bien après ma remise de gaz.
Les 2 ULM n'ayant pas suivi l'ordre des arrivées remonteront hors taxiway et piste (à l'est de la 17-35 pour aller au parking ULM (vu pendant le tour de piste)).
Pendant ce tour de piste, alors que le premier ULM annonce et se présente en finale 23, un aéronef s'aligne en 17.
Je préviens à la radio qu'un aéronef arrive en finale, et que je poursuis sur une vent arrière 17, la situation se compliquant de nouveau. l'aéronef aligné en 17 ne maintient pas son alignement, annonce qu'il a le visuel sur l'ULM en 23 en finale et décolle.
Je finis par me poser en 17 sans encombre en demandant à l'ulm (qui avait tout bon) qui se trouve sur le taxiway de me laisser la priorité, nous continuerons avec cet ULM que je suis vers le parking sans encombre.
L'ULM (qui avait tout bon jusque là), se pose en 23 et prend le taxiway.
Ma passagère était attentive à ma demande pendant que je rejoignais la vent arrière dès l'annonce du premier ULM et m'a aidé à voir 2 des 3 ULM, peut-être étaient-ils 4.
L'ULM qui m'a coupé littéralement la route alors que les messages radios commençaient tous par l'aérodrome d'arrivée, l'indicatif et l'étape de moi-même et du premier ULM qui me suivait.
Seule m'a vigilance m'a permis de décider d'interrompre l'approche quand il n'y avait pas de réponse de l'ULM qui venait de virer en finale devant moi.
Au sol je suis allé à la rencontre de se pilote qui a bien entendu les discussions entre le premier ULM et moi-même, ce pilote (fautif) avait annoncé une verticale et une vent arrière sans se positionner derrière en n°3, ni annoncer la finale, ni en comprenant que j'étais juste derrière après son virage pour la finale, ni en entendant mon message l'invitant à nous éclaircir de ses intentions avec risque d'abordage.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Non défini
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : CAVOK
Environnement : Non Contrôlé (Classe F, G)
Phase de l'évènement : En approche finale
Type de vol : Navigation
Type d'évènement : Risque d'abordage
Type d’aéronef : DR220
Equipement : Instrumentation classique (aiguille)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


En vol à vue, la sécurité s'effectue essentiellement en "regardant dehors". Les risques d'abordage sont d'autant plus grand aux abords des aérodromes, et notamment en espace aérien non contrôlé.
L'analyse de cet évènement montre des actions adaptées du pilote, visant à rechercher et surveiller attentivement la présence d'autres aéronefs. De même, une bonne conscience de la situation et des échanges radio adaptées afin de se coordonner avec les autres usagers ont permis d'éviter ce risque d'abordage.
Il est à noter que de faire participer ses passagers à une recherche active des autres trafics est une bonne pratique en termes de sécurité.
Dans cet évènement, l'ULM impliqué n'était pas prioritaire et n'a pas respecté les règles de circulation
Quelques recommandations afin de prévenir le risque d'abordage :
- Respecter les règles d'intégration sur aérodrome, permettant d'identifier plus facilement les autres aéronefs
- Exercer une surveillance extérieure active et dynamique à chaque instant du vol (y compris en croisière)
- Toujours rechercher un conflit possible, ne pas attendre qu'il apparaisse
- L'utilisation de la radio est nécessaire pour avoir conscience des autres aéronefs et indiquer sa position (même en espace non contrôlé)
- Si vous survolez un site attractif (site naturel, monument, ...), pensez que d'autres pilotes peuvent avoir la même intention et être à la même hauteur
- Evitez de longues branches face au soleil et sans visibilité vers l'avant, de même faire attention aux atterrissages face au soleil
- Respectez les zones à activité particulière (voltige, planeur) qui ne sont pas forcément sous contact radio et difficiles à repérer
- Ne vous laissez pas influencer par le spectacle attractif des écrans et pensez à regarder à l'extérieur !


Enfin, pour aller plus loin sur ce sujet :
https://www.securitedesvols.aero/productions/culture-aero/prevention-des-collisions-en-vol

Actions correctives :

Actions préventives :
Diffusion de ce REX à l'ensemble des membres du club.
Rappel de la règle principale du vol à vue : "Voir et éviter".