Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration MPMYZSHT

perte de puissance en courte finale

Dates

Date de déclaration : 01/11/2021
Dernière modification : 02/11/2021
Date de clôture : 02/11/2021

Descriptif de l'évènement

A la sortie du confinement, je pars pour un petit vol de reprise en main avec des tours de piste sur la principale 30R, histoire de reprendre un peu les marques. Le temps est avec moi, avec un ciel assez dégagé et un faible vent au 330-340 pour 5 kts.
Au troisième tour, je configure la machine : réchauffe carbu, pompe électrique, trim à cabrer, réduction de puissance pour aller chercher l’arc blanc, volet premier cran ... passage en base puis en finale en vue d’un touché... Je passe le second cran de volets et j’ajuste le plan avec l’assistance du PAPI ; les paramètres sont bons : vario -400/-500 ft/mn, vitesse 60 kts.
A peu de distances du seuil de la 30R, j’ai un vario à -300 ft/mn, et je réduits légèrement les gaz pour chercher la vitesse d'arrondi ; le badin descend (forcément) mais plus que souhaité... Du coup, je remets un peu de puissance mais rien ne se passe et le badin continue à descendre lentement.
Je pousse encore la manette des gaz ... mais je ne retrouve pas de puissance, même manette des gaz à fond.
Heureusement je suis en très courte, avec encore un peu d’altitude et j’arrive à me poser sans puissance mais avec encore suffisamment de vitesse pour que l’alarme de décrochage ne se déclenche pas.
J’informe la tour du problème et demande à dégager la piste à la première sortie. La tour demande si j’ai besoin d’assistance, mais pas à ce moment là je retrouve un peu puissance pour assurer le roulage de retour au Club.
A l’arrivée, j’informe le responsable du suivi des avions, remplis les papiers et arrête la machine pour éviter à un collègue de partir avec une machine défaillante.
Avec le recul, je n’ai pas vraiment eu le temps de réfléchir à la gestion de l'incident car la proximité de la piste m’a permis de le gérer comme un atterrissage normal.
Il en aurait été tout autre si ce problème était apparu en base ou en début de finale ... je n’aurais probablement pas pu rejoindre la piste et être contraint de prendre un bain forcé dans l'étang que l'on doit survoler pour accéder à la piste en 30.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Matériel
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : Cavok
Environnement : Contrôlé (Classe A, B, C, D, E)
Phase de l'évènement : A l'atterrissage
Type de vol : Solo pilote
Type d'évènement : Moteur: Panne
Type d’aéronef : EVEKTOR Sport Star
Equipement : Instrumentation "Full Glass Cockpit"

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


Réaction adaptée face à cette perte de puissance.
Lors des tours de piste, le pilote a toujours intérêt à savoir se situer par rapport à son plan de 2AP (Angle de Plané ou alpha) pour évaluer sa capacité à rejoindre la piste en cas de panne moteur.
En cas de difficultés le pilote ne doit pas hésiter à déclarer PAN PAN PAN au contrôle voire MAYDAY, pour que l'urgence de la situation soit bien perçue par tous (contrôle et autres avions en vol et même au sol).

Actions correctives
passage en mécanique: changement des flotteurs des carburateurs
Actions préventives :
Application du Bulletin Service de Rotax alertant sur les défauts de flottabilité des flotteurs des carburateurs.
N.B. Ce bulletin venait juste d'être publié lors de la survenue de cet incident