Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration C4OOZ0WSAV

Atterrissage franc sur le train principal

Dates

Date de déclaration : 02/11/2021
Dernière modification : 02/11/2021
Date de clôture : 02/11/2021

Descriptif de l'évènement

Lors de mon atterrissage en piste 30 à LFyy, les conditions étaient bonnes (CAVOK, vent calme), j’ai effectué mon arrondi un peu haut probablement perturbé par la plus grande largeur de la piste ce qui a conduit à un atterrissage un peu dur sur le train principal.
La gestion de l’axe, du plan et de la vitesse était bonne, je me suis rendu compte un peu tard de ma hauteur trop importante et malgré le filet de gaz remis pour amortir la chute cela n’a pas suffi.
Il n’y a pas eu de rebond de l’appareil, j’ai maintenu le manche à cabrer et j’ai pu dégager la piste sans problème. Après une vérification visuelle du train, de la roulette de nez et de l’hélice il n’y avait pas de dégât apparent. J’ai procédé à quelques essais de roulage qui ont seulement fait apparaître de légères vibrations à gauche. Le retour à LFxx s’est fait en douceur sans incident.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Facteurs Humains
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : CAVOK, vent calme
Environnement : Contrôlé (Classe A, B, C, D, E)
Phase de l'évènement : A l'atterrissage
Type de vol : Navigation
Type d'évènement : Atterrissage dur
Type d’aéronef : C 152
Equipement : Instrumentation classique (aiguille)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


Les caractéristiques de la piste faussent notre perception de la réalité. Il s'agit bien d'illusions sensorielles qui sont difficiles à détectées. Nous les subissons souvent sans en être conscient. La parade est la connaissance de ces phénomènes, leurs effets et la conscience des risques qui y sont associés.
Avec une piste plus large que d'habitude, ce qui est le cas de ce retour d'événement, la menace est d'avoir une approche avec un plan plus fort et/ou un arrondi trop haut alors que le plan est correcte avec un risque associé de touché dur (l'avion s'enfonce) ou de rebond voire de décrochage.
On aura l'effet inverse avec une piste plus étroite que celle habituellement utilisée. Approche avec un plan faible et/ou arrondi trop tardif donc trop bas avec là aussi un risque de touché dur ou de rebond.
Ces déstabilisations à basse hauteur n'ont qu'une solution pérenne, la remise de gaz qui reste la meilleure défense.

Actions correctives : La prise de conscience des conséquences de cette illusion sensorielle.
Actions préventives : Ce REX et une information diffusée aux membres sur ces phénomènes liées aux caractéristiques des pistes disponibles dans l'agora du club.