Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration FTUWTS7C9C

Déclaration atterrissage dur

Dates

Date de déclaration : 14/12/2021
Dernière modification : 14/12/2021
Date de clôture : 14/12/2021

Descriptif de l'évènement

Suite à un vol de navigation locale, j’intègre le circuit de piste LFPM en 28 (non contrôlé car dimanche).
Après un touch réussi, je refais un tour de piste. Arrivée en finale 28, 30 de volets, vitesse, axe, plan... tout est contrôlé et respecté selon le manuel de l'avion. Mais après le touch, je fais une embardée dans l'herbe côté droit de la piste (je n'en connais pas la raison). Remise de gaz. Un avion est au point d'attente 01. Je me déporte donc et bascule sur tour de piste 01. Finale 01, de nouveau je respecte tout. Mais au moment du touch, l'avion rebondit 2 fois. Remise de gaz. Panique à bord. Tour de piste main gauche 01. Finale. De nouveau tout est respecté. Le pilote en attente 01 me rassure. L'atterrissage se passe bien.
Soulagée mais sous le choc, j'ai vérifié le bon état de l'avion (notamment la suspension avant) je suis rentrée chez moi sans prévenir.
Le soir de l'événement, j'ai refait le scénario plusieurs fois dans ma tête sans trouver de réponse évidente à mon embardée.
Sans penser à contacter le responsable du club.
Le lendemain matin, je me suis rendue compte de mon erreur : ne pas avoir prévenu le responsable du club. Car si l'avion avait été détérioré sans éléments visibles, le pilote suivant aurait pu avoir de gros problèmes.
Je regrette et veux prévenir les jeunes et moins jeunes pilotes que même si on est sous le choc d'un tel événement, la première des choses à faire dès qu'on est au sol, c'est de tout de suite contacter le responsable du club. Et stopper l'avion pour faire des vérifications techniques. Il en va de la vie des pilotes qui prennent l'avion derrière.
Cela n'attend pas le lendemain.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Non défini
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : CAVOK
Environnement : Contrôlé (Classe A, B, C, D, E)
Phase de l'évènement : A l'atterrissage
Type de vol : Solo pilote
Type d'évènement : Atterrissage dur
Type d’aéronef : C 150
Equipement : Instrumentation classique (aiguille)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


L'évènement rapporté est double: d'une part il décrit une situation dans laquelle le pilote ne maitrise pas l'atterrissage et d'autre part suite à une embardée dans l'herbe et deux rebonds le pilote ne prévient pas les responsables du club d'un risque de détérioration du matériel.
Sur le premier point, avec les seules informations rapportées, il est difficile d'identifier les raisons qui ont conduit à l'embardée et aux rebonds, et les actions qui auraient du être faites pour les éviter. Ce qui est arrivé, démontre à l'évidence un besoin d'entrainement et/ou formation aux techniques d'atterrissage pour que le pilote maitrise complètement cette partie du vol.
Sur le second point, le pilote prend conscience, mais un peu tard que ses atterrissages ont pu avoir un impact sur la navigabilité de l'avion. Chaque pilote doit pouvoir se rendre compte si sa conduite du vol a pu avoir un impact sur la navigabilité de l'avion et en rendre compte immédiatement. Les évènements les plus courants concernent les atterrissages (durs, sorties de piste, toucher roue avant en premier), mais aussi sortie ou rentrée volets hors des vitesses préconisées, dépassement VNO, VNE, facteur de charge etc.

Actions correctives :

Actions préventives :
- ne pas hésiter à demander un vol de contrôle ou un complément de formation avec un instructeur, dès lors qu'on a un doute à maitriser certaines phases de vol en particulier l'atterrissage. Evaluer en permanence ses capacités de pilote à faire face à toutes les situations en vol et en tirer les conséquences est un gage de sécurité et de nature à préserver le matériel et éviter des surcoûts pour le club (et tous les adhérents)
- reporter sans délai et sans aucune hésitation tout évènement qui peut avoir une incidence sur la navigabilité des avions, il en va de la sécurité des pilotes et passagers qui pourraient utiliser l'avion en question. L'information peut être communiquée à un responsable du club présent, sinon par téléphone pour recevoir des instructions. Dans le cas ou aucun responsable n'aurait pu être joint, il conviendrait de mentionner l'évènement au tableau et dans les documents avions.