Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration ENSO996EQB

Risque de collision dans le circuit d'aérodrome

Dates

Date de déclaration : 20/12/2021
Dernière modification : 28/12/2021
Date de clôture : 22/12/2021

Descriptif de l'évènement

Il est 15h15mn locales, on s'établit en début de vent arrière 12 main droite LFBR non contrôlé en ce dimanche, très attentifs aux trafics devant nous en tour de piste ainsi que ceux rejoignant le circuit d'aérodrome. J'avais noté un PS28 au décollage de Muret, mais comme il était à ce moment derrière, je n'y ai pas fait trop attention. A peine le message effectué, j'aperçois depuis la place droite le PS28 à quelques mètres sous notre appareil. Je l'appelle une première fois pour lui signaler que "ce n'est pas passé loin", et n'ayant pas de réponse, une deuxième fois. Je nous entend répondre qu'il nous avait vu mais qu'il était volontairement passé sous notre avion!
Oui et non. Oui, car j'ai pu entrevoir le PS28 avant qu'il ne passe en dessous, non car il aurait été trop tard pour l'éviter s'il avait été plus proche. Je pense que j'aurais du être plus attentif à son message au moment de son décollage et me préoccuper de savoir s'il faisait des tours de piste ou sortait du circuit puis le surveiller s'il sortait. Je constate depuis plusieurs années que les espaces aériens de la région toulousaine sont très occupés spécialement pas très beau temps comme cet après-midi. Je pense qu'il est urgent de trouver des systèmes anti-collision fiables et à prix raisonnable.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Environnement
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : CAVOK, vent d'autan modéré
Environnement : Non Contrôlé (Classe F, G)
Phase de l'évènement : En tour de piste
Type de vol : Instruction double commande
Type d'évènement : Risque d'abordage
Type d’aéronef : C 172
Equipement : Instrumentation mixte (aiguille + GPS par exemple)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


Il est important que les pilotes soient très vigilants dans le circuit d'aérodrome et dans les espaces surchargés lors de ces belles journées d'hiver. Plusieurs points à retenir :
- le soleil bas peut réellement perturber la visibilité du pilote
- des pilotes ne respectent pas les règles établies (dépassement, priorité, message radio ...)
- pas de système anti-collision, on est en droit de se demander où en est la FFA sur ce sujet ...
- il faut essayer de suivre précisément les trafics dans le secteur environnant (visuel + radio) et ne pas hésiter à contacter un aéronef pour établir un visuel ou écarter le danger en cas de doute
- hors circuit d'aérodrome, attention aux "altitudes rondes" très utilisées

Actions correctives :

Actions préventives :
informations aux pilotes

Le système anti-collision le plus fiable à ce jour est le TCAS mais compte tenu de son coût prohibitif, la FFA n’a jamais fait la promotion de son implémentation dans les aéro-clubs. Depuis une dizaine d’années la FFA s’est en revanche penchée, en association avec l’EASA, la DGAC et un certain nombre d’équipementiers partenaires, sur l’évaluation de systèmes alternatifs coopératifs non certifiés accessibles à l’ensemble de nos aéro-clubs.
Si les résultats se sont montrés encourageants, aucun de ces systèmes n’atteint cependant un taux de détection et d’interopérabilité tel qu’il puisse se voir reconnu comme le système anti-collision à promouvoir.
Chaque usager doit en conséquence avoir conscience que les équipements utilisables en aviation légère et sportive ne constituent à ce jour et ne pourront constituer dans un très proche avenir que des systèmes d’aide à la détection et en aucun cas de réels systèmes anti-collision. L'application stricte des Règles de l’Air et en particulier de la règle « voir et éviter » reste encore actuellement la base incontournable de l’anti-collision.