Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration EWAYY10YL9

Rafale de vent sur le parking

Dates

Date de déclaration : 29/12/2021
Dernière modification : 30/12/2021
Date de clôture : 30/12/2021

Descriptif de l'évènement

Jour de test pratique PPL pour un élève. La météo est correcte, mais la convection est bien présente et une possibilité de TCU est prévue. À priori, rien d’ingérable et tous les minima requis pour le vol sont là.
Après briefing et préparation de l’avion, mon élève se retrouve à bord en compagnie de son examinateur et s’apprête à démarrer sa checklist. L’avion se trouve alors parqué devant le hangar de l’aéroclub, volets sortis.
Je me tiens au clubhouse afin d’assister au départ, tout en remarquant que de la pluie commence à tomber tandis que le ciel s’assombrit à une vitesse fulgurante. En faisant quelques pas dehors, j’aperçois avec surprise, par-dessus les hangars, un cumulonimbus à la proximité et aux proportions inquiétantes.
Dans l’avion, l’examinateur semble aussi être surpris par la survenue rapide de ce CB et retarde le départ. Peu après, c’est l’averse, le vent se lève, un éclair frappe l’usine à côté de l’aéroport.
L’équipage du 172 sort de l’avion et me rejoint au clubhouse, afin d’attendre une accalmie.
Je demande alors à l’élève de faire demi-tour et de retourner à l’avion pour rentrer les volets, placer le blocage des commandes et s’assurer que le frein de park est serré.
Quelques minutes plus tard une rafale de vent à 60kt (info obtenue de la tour) fait pivoter le Cessna d’environ 100° vers la droite. Sa roue droite décolle de quelques 30cm puis retombe mollement au sol.
Le cumulonimbus s’estompe aussi vite qu’il est venu et nous constatons aucun dégât.
Compte-tenu des prévisions météo, il paraissait plutôt improbable qu’un cumulonimbus se développe, de surcroît aussi rapidement et de cette intensité. Il s’agit-là d’un excellent rappel, à savoir que la météo est très loin d’être une science exacte et que l’on peut s’attendre à tout. Le blocage des commandes du 172 et la rentrée des volets ont peut-être empêché que l’avion ne décolle pour de bon, mais il aurait été plus salutaire d’avoir l’idée de rentrer l’appareil dans le hangar ouvert tout à côté, manœuvre qui aurait pu être exécutée très rapidement.
Après tout, cette idée trottait peut-être dans un coin de mon esprit, mais l’averse et la perspective d’être mouillé ont dû l’occulter… La prochaine fois la chemise sera trempée.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Environnement
Nature du vol : Autre
Conditions météo : CB
Environnement : Autre
Phase de l'évènement : Avant roulage
Type de vol : Autres
Type d'évènement : Météo: Problème
Type d’aéronef : C 172
Equipement : Instrumentation classique (aiguille)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


La préparation de la météo est une chose, mais scruter le ciel avec les yeux fait également parti de la préparation.
Or la météo étant très loin d'être une science exacte, on peu s'attendre à tout.
Lorsqu'elle est incertaine, prévoir le conditionnement de l'avion sur le parking et, si possible, ne pas hésiter à rentrer l'appareil dans un hangar.

Actions correctives : Conditionnement systématique de l'avion sur le parking en fonction de la météo

Actions préventives : Information aux pilotes