Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration C88RWNKGQW

crevaison au roulage TP gauche DR340

Dates

Date de déclaration : 07/01/2022
Dernière modification : 08/01/2022
Date de clôture : 08/01/2022

Descriptif de l'évènement

Crevaison au roulage au retour d'un vol de tour de piste :

Au départ, j'ai emprunté par habitude un taxiway avec des plaques en fer posées au sol, réputées pour être de vraies lames de rasoir, sans savoir qu'il y'a depuis peu un alternate obligatoire pour les éviter.
Ensuite Je pars en vol pour reprendre la main sur le DR 340, n'ayant pas volé depuis environ 1 mois, accompagné d'un autre pilote du club, on est tous les deux vigilants et protocolaires, surtout avec des rafales de vent à 15-20 nœuds, ( de face )
Le vol dure 40 min et nous réalisons 3 touchs, le 4 eme se conclue par un complet pour abréger car en l'air, ça bougeait pas mal.
Mes posés étaient classiques ( aucun posé dur, pas de kiss mais des atterrissages plutôt "smooth" ) , et je n'ai rien sentit d'anormal.
C'est après avoir dégagé la piste, en direction des hangars au niveau du point K3 que j'ai brusquement senti une secousse à gauche ainsi que l'avion se pencher et immédiatement compris que la roue sous l'aile avait un pb.
J'ai pris la décision d'arrêter l'appareil sur le taxiway en prévenant la tour de cet incident, c'est alors que la tour à fermé le taxiway principal.
J'ai immédiatement appelé le président du club qui m'a répondu qu'il fallait que je fasse le nécessaire pour déplacer l'avion sur une aire de stationnement.
Les pompiers sont immédiatement intervenus pour nous aider à rapatrier l'avion au hangar de maintenance du club ce qui n'a pas été une mission facile car nous étions 7 avec les pompiers et avons mis 3H pour le déplacer entre le point de l'incident et le hangar de maintenance. installation système de chariot à roulette avec un pneu posé dessus pour ne pas endommager le système de freinage, puis tractage manuel avec la barre de manœuvre pour diriger )
Le pneu gauche s'était effectivement déjanté et n'était pas dans un état récupérable, il a comme explosé. j'ai remonté la trace de pneu sur les 20M qu'il m'a fallu pour m'arrêter mais rien d'anormal, pas de corp étranger dans le pneu non plus. Ce pneu était déjà bien usé au moment ou j'ai pris l'appareil m'ai il sortait de révision, et pour avoir déjà posé la question lorsque j'aurais pu penser qu'il était temps de changer un pneumatique, il pouvait probablement "encore faire l'affaire".
Une autre personne du club m'a communiqué que depuis 2 ans plusieurs crevaisons d'avions légers ont déjà été recensées sur l'aire de traffic de la plateforme





Au final, pas réussi à connaitre la cause précise de cet incident mais je suis tout de même content que cela ne soit pas arrivé pendant une phase critique du vol.
Comme on pourrait le dire : plus de peur que de mal
Difficile de savoir ce qui peut servir de leçon dans cet évènement car c'est quelque chose d'imprévisible donc difficile à anticiper mais cela prouve qu'il faut toujours rester concentré au pilotage.
Aussi un pb bénin comme celui ci peut entrainer des conséquences plus lourdes comme la fermeture d'un taxiway ou d'une piste si cela était arrivé sur la piste, derrière moi, 2 vols commerciaux avions de lignes à l'arrivée auraient même pu être déroutés.. il faut vraiment prendre conscience des dommages collatéraux envisageables.
Evidement, je n'emprunterai plus le taxiway sur lequel se trouve les plaques en fer si jamais cela peut provoquer de près ou de loin un incident de ce type
Je veillerai aussi à être encore plus rigoureux sur toutes mes prévols et signaler au club toute anomalie ( comme un pneu anormalement lise ) pour m'assurer de limiter les chances d'être à nouveau confronté à ce genre de situation

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Matériel
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : CAVOK
Environnement : Contrôlé (Classe A, B, C, D, E)
Phase de l'évènement : Au roulage
Type de vol : Local
Type d'évènement : Autre type de problème
Type d’aéronef : DR 400/160
Equipement : Non défini

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


Crevaison au roulage sans indices de cause.

- L'avion sortait de maintenance, roue usée mais dans les tolérances
- Le pilote a inspecté les pneus correctement
- Le pilote n'a pas annoncé avoir fait des atterrissages durs et roulage sans vitesse excessive
- Le pneu a déjanté et c'est abimé donc impossible d'inspecter pour rechercher une cause
- Pas de corp étranger ( F.O.D.) retrouvé
- le pilote annonce qu'il est passé par des plaques coupante comme des rasoirs et que c'est obligatoire de prendre un alternate, c'est une consigne interne à notre aéroclub suite à cet incident. Sur la carte vac il n'y a rien d'annoncé par rapport à ces plaques.
Il est vrai que ces plaques sont mal installées ( elles servent a rigidifier le sol qui est très humide a cet endroit là ), les plaques sont bombés à cause du passage des avions donc les angles droits ressortent et ne sont pas a plat. Si on ne fait pas attention au roulage les angles droits peuvent découper les pneumatiques.
Les pilotes d'aéroclubs basés a LFLC sont au courant et font attention mais un aéronef de passage peut avoir des soucis.
Donc ces plaques peuvent être en cause mais pas de preuves.

Actions correctives : changement du pneu effectué par la maintenance

Actions préventives :
- Pour rappel: Veillez pendant la pré-vol a bouger l'avion en avant ou arrière pour inspecter l'ensemble du pneu sur avion à carénage de roue.
- Contacter le gestionnaire de l'aéroport pour réparer ces plaques en métal ou fermer ce taxiway pour prendre la bretelle.
- Est ce que la F.F.A. peut créer en collaboration avec les autorités, à destination des pilotes d'aéroclub, un manuel pour inspecter les pneumatiques pendant la pré-vol ?

- ATTENTION : En cas de doute c'est votre devoir de commandant de bord d'annuler le vol et de contacter la maintenance.