Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration EOHGHOWTJI

Transit dans une CTR sans clairance

Dates

Date de déclaration : 20/04/2022
Dernière modification : 21/04/2022
Date de clôture : 21/04/2022

Descriptif de l'évènement

L'évènement a eu lieu lors de la dernière branche retour d'un voyage LFxx - LFyy - LFzz - Nîmes Courbessac (LFME) - LFxx entrepris le matin du même jour avec un autre pilote de l'aéroclub avec qui nous nous sommes partagés les différentes branches du vol.
L'escale de Nîmes était destinée à changer de pilote aux commandes.
Lors de l’arrivée sur Nîmes (l'autre pilote étant aux commandes) – nous étions en descente depuis le FL065, l’Info de vol nous a transférés sur le contrôleur TWR de Nîmes Garons, et il nous a demandé de le rappeler lorsqu’on libèrerait 1500’ (verticale terrain à 1400’ – tour de piste 900’). Avant d’arriver à 1500’, le contrôleur nous a recontactés en nous précisant qu’il fermait le service et qu’on pouvait passer tout de suite sur l’A/A de Courbessac.
A Courbessac, j’ai repris les commandes, et lors du briefing de départ nous avons décidé un départ (piste 36 en service car fort vent du Nord) virage vers l’Est pour prendre de l’altitude sans survoler l’agglomération trop bas, virage avant Marguerites, et longer l’autoroute vers CZ puis UH en contactant Montpellier Info directement à la sortie du circuit de Courbessac, au lieu de penser à repasser sur l’A/A de Garons.
Suite contact, Montpellier Info nous a informés qu’un avion au départ de Garons avait signalé notre appareil qui n’était pas en contact avec l'A/A Garons (on avait eu le visuel à peu près au moment de contacter Montpellier Info).
A posteriori l'erreur est claire et flagrante et montre un manque de lucidité, de pratique et je l'assume.
Les facteurs personnels qui ont pu favoriser cette erreur selon moi et que je dois intégrer dans le futur :
- Méconnaissance du terrain de Courbessac et nous n'avons pas effectué de relecture de la carte VAC pour nous remémorer les consignes au plus près de ces branches du vol - Mauvaise interprétation de l'information de "fermeture du service ATS" sur Garons à l'arrivée ;
- Nous n'avons pas pris le temps de refaire un briefing départ avec les éléments de la carte VAC sous les yeux sachant que nous n'étions pas familiers de la zone ;
- Surement une part de fatigue du voyage (assez turbulent dans le secteur LFyy l'après-midi) et le fait qu’il nous restait une longue branche avec fort vent de face attendu (entre 20 et 30kts) qui nous imposait de ne pas nous attarder pour repartir vers LFxx.
- Et peut-être, la page d'approche de la VAC LFME ne mentionnant pas la fréquence de Garons TWR à contacter à la sortie du circuit de piste qui ne nous a pas mis la puce à l'oreille non plus.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Environnement
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : CAVOK, Vent fort du 270° attendu en route
Environnement : Contrôlé (Classe A, B, C, D, E)
Phase de l'évènement : En route
Type de vol : Navigation
Type d'évènement : Infraction RDA
Type d’aéronef : DR 400/160
Equipement : Instrumentation mixte (aiguille + GPS par exemple)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


Conclusion :
L'intrusion dans un espace aérien contrôlé est dû au non respect des consignes de départ données dans la carte VAC.
La méconnaissance du terrain et ses procédures particulières ainsi que la fatigue lié à une longue journée de vol ont contribué à l'événement.
L'aérodrome de Nîmes Courbessac se situe à l’intérieur de la CTR de l'aéroport de Nîmes Garons. La Zone R-8 permet aux avions du terrain de Courbessac d'évoluer en circuit par dérogation avec des conditions particulières (Météo et contact radio, voir VAC LFME TXT 1/2). En retour ils sont protégés des avions évoluant sur Garons. Cependant les entrées/sortie sur la R-8 ont lieu dans la CTR de Garons et une clearance de transit est obligatoire. Au départ celle-ci doit être obtenu dès la sortie du tour de piste.
Lors de la préparation des vols les consignes particulières ainsi que les menaces doivent être identifiées et un plan d'action doit être formulé. Celle-ci est d'autant plus importante que l'aérodrome n'est pas connu et que des consignes particulières existent. Ne pas hésiter à les noter sur le log de nav.
Le briefing avant départ doit permettre de rafraîchir les consignes particulières ainsi que le plan d'action.

Actions correctives : Debriefing du pilote par le CPS.

Actions préventives : Affichage et envois par mail d'une communication sur les intrusions à LFME produite par la DSAC.
Étude de l'ajout des intrusions en espace aérien contrôlé dans le programme de renouvellement/prorogation SEP.


La page TXT 02 de Nîmes Courbessac (LFME) dit : "Dès qu'il libère le circuit de piste en montée vers 1000 ft QNH, le pilote doit contacter GARONS TWR 123.200 pour obtention de la clairance de transit dans la CTR".
La page APP 01 de Nîmes Garons précise pour sa part qu'en l'absence d'ATS, la fréquence TWR 123.200 doit être utilisée en auto-information (A/A).
La réglementation de la circulation aérienne (SERA + compléments nationaux) précise de son côté : "Un aérodrome n'est contrôlé que pendant les horaires de fonctionnement de l'organisme chargé d'y assurer le service du contrôle de la circulation aérienne... En dehors de ces horaires, soit le service AFIS est assuré, soit les aéronefs assurent l'auto-information".
Les dispositions à suivre à Nîmes Courbessac sont donc en parfaite conformité avec la réglementation.