Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration HYVFOGNSL6

Risque de colision

Dates

Date de déclaration : 29/04/2022
Dernière modification : 29/04/2022
Date de clôture : 29/04/2022

Descriptif de l'évènement

Risque de collision avec un autre aéronefs, lors du retour terrain.
Lors du retour terrain après évolutions voltige, nous annonçons la verticale terrain 1000 ft sol dans 1min30. Un autre avion s’annonce à une minute de la verticale 2000 ft pour l’intégration. Nous sommes trop haut, malgré la pente forte, je constate que nous seront vertical à 1500ft sol, donc au dessus de l’altitude annoncée. Nous cherchons l’autre aéronef, sans le voir. J’annonce qu'on s’approche de la verticale, à 2000 ft également. Nous croisons l’autre aéronef, face à face, avec un écartement d’environ 100m, même altitude.
L’utilisation du QFE n’a pas aidé. Le calcul est simple, mais il m’a fallu quelques secondes pour comprendre qu’à 1500ft sol, nous allions être à la même altitude que l’autre aéronef, et sensiblement au même timing.
Commentaire du pilote de l’autre avion (instructeurs): «  nous vous avions en vue, et au TCAS ».
Suggestion: Ajouter à la C/L décollage le Transpondeur sur « ON Alt » et la coherence du FL transmis.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Environnement
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo :
Environnement : Non Contrôlé (Classe F, G)
Phase de l'évènement : En approche
Type de vol : Instruction double commande voltige
Type d'évènement : Risque d'abordage
Type d’aéronef : CR 100
Equipement : Instrumentation classique (aiguille)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


Les abords d'un aérodrome présentent une menace importante concernant le risque d'abordage du a la concentration de trafics.
Il est important pour assurer un anti collision efficace d'assurer une surveillance extérieure active, une grande rigueur dans le respect des trajectoires aussi bien verticale qu'horizontale ainsi qu'une bonne communication avec des comptes rendus de position précis ( provenance, altitude position).
En cas de doute il peut être nécessaire de demander un compte rendu de position supplémentaire sur un aéronef potentiellement conflictuel dont ont n'aurait pas le visuel, voir de procéder a une manœuvre de retardement afin d'éviter de se retrouver a la verticale du terrain exactement au même moment.
L'intégration d'un aérodrome par la verticale, sauf indication contraire doit, s'effectuer au-dessus du tour de piste avec un espacement de 500 ft.
Dans ce cas précis l'utilisation du QFE n'a pas permis aux pilotes d'avoir une parfaite conscience de la séparation verticale vis a vis de l'autre aéronef .



Actions correctives :
Établissement de consignes pour l'intégration en vue de atterrissage après une séance de voltige.
Actions préventives :
Affichage des différents tours de piste ainsi que des zones de concentration de traffic sur l'aérodrome.
Vérification de la sélection du mode ALT du XPDR, avant le décollage, afin de permettre aux avions équipés de la fonction TRAFFIC de voir notre position/altitude.