Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration 3P4T87R1B0T

Risque d'abordage en circuit de piste sur LFHO

Dates

Date de déclaration : 29/04/2022
Dernière modification : 29/04/2022
Date de clôture : 29/04/2022

Descriptif de l'évènement

Quasi collision en vol à LFhh.

Mercredi 27 avril à 18h, je décolle en piste 18 avec l'élève pour sa première leçon en vol. La météo est très bonne, le vent est de secteur sud 10 à 15 kt, variable en direction. Au point d'attente "Bravo", avant de remonter la piste, j'ai communiqué sur la fréquence 119.85 avec un avion en tour de piste 18, fréquence que je n'ai pas quittée pendant toute la durée de la leçon n°01 réalisée en local, à l'ouest des installations.

De retour de local vers 18h35, je me situe au NW de l'aérodrome à 2 400 ft. Je guide l'élève pour lui montrer comment effectuer une reconnaissance terrain, en effectuant une diagonale globalement NW - SE, un peu à l'est de la piste pour éviter le survol des axes ULM. A la verticale, travers manche à air, je fais constater à l'élève la direction et l'intensité du vent. Le vent est de secteur sud stable vers 15 kt, sans aucune ambigüité. Je nous annonce à la verticale pour une intégration en début de vent arrière 18. L'élève amorce alors une descente de 2 400 ft vers 1 900 ft en direction du début de la vent arrière 18.

A ce moment, sans avoir entendu le moindre message radio, je vois arriver un avion dans l'axe de la piste, sens sud-nord, en face de nous, légèrement à ma droite et à la même hauteur. J'effectue une manœuvre d'évitement et signale à la radio une situation dangereuse. Pas de réponse et pas de manœuvre d'évitement de la part de l'arrivant. Son absence de réaction m'incite à penser qu'il ne nous a pas vu. J'estime l'écart entre nos deux avions à environ 15-20 m en latéral et à environ 3 m en vertical.

Je guide l'élève pour l'intégration en début de vent arrière 18, annonce notre position et notre intention de réaliser un "complet". Juste après mon message, je teste le niveau sonore en réception de la radio car nous n'avons toujours aucun contact radio : il est bon, s'il y avait eu un message, nous l'aurions entendu comme tous les autres qui ont été émis sur cette fréquence pendant le vol. Quelques secondes plus tard, l'arrivant se présente en face, même altitude, direction opposée. J'effectue à nouveau une manœuvre d'évitement et l'arrivant en fait une également. Je signale à la radio que la piste à utiliser est la 18 et c'est à ce moment précis que nous entendons le premier message de l'arrivant, très bref. Il dit qu'il s'est annoncé en tour de piste 36 mais qu'il se reporte en début de vent AR 18.

J'effectue l'atterrissage, libère la piste pour l'autre avion qui effectue un toucher et repart immédiatement vers le sud. Nous n'avons ni vu, ni entendu l'immatriculation de l'avion.
La leçon que j'en tire pour mes élèves et moi : systématiser l'utilisation des phares de roulage et d'atterrissage aux abords de tous les terrains et en particulier celui d'Aubenas.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Facteurs Humains
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : CAVOK
Environnement : Non Contrôlé (Classe F, G)
Phase de l'évènement : En approche
Type de vol : Instruction double commande
Type d'évènement : Risque d'abordage
Type d’aéronef : DR400
Equipement : Instrumentation classique (aiguille)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


Vigilance rappelée par rapport aux trafics à proximité du terrain, respect des procédures d’intégration, et veiller à l'affichage correct des fréquences radio utilisées .

Actions correctives :

Actions préventives : En évolution en circuit de piste allumage des phares preconisé pour faciliter la visualisation des appareils.