Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration 3NNNEXDI0S1

Interruption de tache/fuite carburant.

Dates

Date de déclaration : 30/05/2022
Dernière modification : 31/05/2022
Date de clôture : 31/05/2022

Descriptif de l'évènement

Interruption de tache/fuite carburant.

Lors d’un après-midi d’instruction sur l’ULM avec 2 élèves, un problème de carburant est apparu sur le premier vol.
Le premier élève présent est celui qui doit voler en second. Il propose spontanément de faire la prévol et débute la purge essence.
Le robinet de purge se situe dans un petit « trou » prévu pour passer 2 doigts et ouvrir en tournant une sorte d’écrou qui fait couler l’essence sur les doigts.
Une pratique « intelligente » consiste à fermer le robinet principal d’essence situé dans le poste , d’ouvrir la purge puis de placer un bocal sous la purge avant de rouvrir le robinet principal. Cela évite de mettre de l’essence de partout. Après la purge il faut refermer le robinet principal, fermer l’écrou de purge et rouvrir le robinet principal afin de vérifier l’absence de fuite.
Pendant cette manipulation l’élève devant voler en premier arrive et après discussion continue la prévol.

Nous nous installons à bord et il fait la Check avant mise en route.
Il s’aperçoit que le robinet principal d’essence est resté fermé et l’ouvre.
Mise en route, roulage, chauffe et essais moteur se passent bien.
Lors de l’accélération au décollage, je vois le voyant fuel press clignoter rouge. C’est un « problème connu » mais plus généralement en remise de gaz quand la quantité fuel est en dessous d’une certaine limite ou en montée prolongée, toujours avec l’essence en dessous d’une certaine valeur.
Un petit coup de pompe électrique arrête généralement ce problème.
Vers 150ft même alarme avec un raté moteur.
L’allumage de la pompe électrique supprime à nouveau ce problème.
Je décide de laisser la pompe électrique allumée et le tour de piste se passe normalement.
Je soupçonne alors une fuite carburant, le robinet de purge resté ouvert ou un problème sur la pompe mécanique
Après l’atterrissage, je demande à l’élève de quitter la piste et de s’arrêter afin de vérifier la machine car je trouve que ça sent l’essence.
En sortant j’aperçois de l’essence qui coule par la purge et ferme donc celle ci.
Nous repartons et tout se passe normalement .
Différentes erreurs sont à voir:
-la prévol faite à 2 avec une interruption de tâche lors d’un point critique.
-la découverte du robinet fermé grâce à la check-list avant mise en route aurait dû éveiller plus de soupçons de ma part .
Néanmoins ce point a été vu grâce à la check-list que certains ne trouvent pas forcément utile.
-l’absence d’arrêt décollage à cause de l’habitude de l’alarme pression fuel qui se résout généralement par l’allumage pendant quelques secondes de la pompe secours.

Un des bons points en ULM est le principe d’atterrissage tout réduit qui évite les problèmes en cas d’arrêt moteur.
C’est une méthode à garder qui diminue la « pression » que peut subir un pilote dans de pareils cas de problèmes moteur.
Une fois en milieu de vent arrière, il est en principe sauvé.
C’est pourquoi je ne trouve pas très judicieux les approches au moteur avec aérofreins sortis. En cas de casse moteur, il n’y a plus de solutions pour le pilote lambda.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Facteurs Humains
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : CAVOK
Environnement : Non Contrôlé (Classe F, G)
Phase de l'évènement : Avant roulage
Type de vol : Instruction double commande
Type d'évènement : Procédures sol
Type d’aéronef : Multiaxes
Equipement : Instrumentation "Full Glass Cockpit"

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


Une prévol réalisée par l'élève volant en second pour rendre service à celui volant en premier. Interruption de tache.
Erreur malheureusement fréquente.

Une procédure de purge un peu compliquée pouvant conduire à des erreurs si non respectée scrupuleusement. Les ULM ont une philosophie de construction différente de nos avions d'aéroclub, pouvant conduire à des adaptations d'utilisation, rendant parfois leur utilisation plus complexe.

Une interrogation de l’instructeur quant au robinet de carburant fermé alors qu’il devrait être normalement ouvert. Quand ce n'est pas comme d’habitude, chercher à savoir pourquoi.

Actions correctives :
A la question Essence / Ouverte et suffisante
Rajouter purge fermée

Actions préventives :
Rappel de la rigueur de la prévol, qui doit être réaliser uniquement par le pilote qui va voler sur la machine. En cas d'interruption, reprendre au dernier item qui a été effectué (le vérifier 2x)