Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration 4OAA9KZ1ADF

Panne radio

Dates

Date de déclaration : 14/06/2022
Dernière modification : 14/06/2022
Date de clôture : 14/06/2022

Descriptif de l'évènement

Perte de communication suite à un squelsh très important.
Après décollage, le squelsh devient de plus en plus important au fil du vol. Après avoir réussi à contacter X Info, je perds rapidement la capacité à entendre leur fréquence.
Un essai de changement de casque ne produit aucun effet, ni les manipulations des différents interrupteurs de la radio, ni un changement de fréquence.
De retour, en longue finale à 1000 ´, j’ai visuel sur un trafic même altitude en début de vent arrière pour la 29.
Je n’ai pas de contact avec l’AFIS de LFxx, la radio est inaudible.
Estimant la séparation suffisante, ayant conscience que la piste est dégagée, et n’ayant pas d’autres trafic en vue, je décide de poursuivre l’approche 29 et de m’y poser.
J’avais également un voyant ENGINE allumé orange au panneau d’alarme, alors que tous les paramètres étaient dans le vert , qui m’a incité à revenir rapidement me poser, tout en ayant la certitude de pouvoir assurer ma sécurité et celle des autres trafics a vue.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Matériel
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : Cavok
Environnement : Contrôlé (Classe A, B, C, D, E)
Phase de l'évènement : En approche finale
Type de vol : Local
Type d'évènement : Procédures vol
Type d’aéronef : DA-40
Equipement : Instrumentation mixte (aiguille + GPS par exemple)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


En contact avec X info, le pilote voit sa radio devenir inaudible.
Il n’y a aucun précédent de problème radio sur cet avion. Nous pensons que le pilote, lâché récemment sur l’avion, a eu des soucis en manipulant la radio (inversion du volume avec le knob Vor ou réglage squelch).

Dans tous les cas, en se considérant en panne radio, il aurait été intéressant d’afficher 7600 et chercher un terrain sur lequel la radio n’est pas obligatoire.
Dans le cas présent, autour de LFXX, tous les terrains sont avec radio obligatoire. Le retour sur LFXX (tel que prévu et annoncé dans le 1er message au contrôle) était donc effectivement le plus judicieux.

Par contre, il aurait fallu s’intégrer en vent arrière après un passage vertical terrain (si pas de largage para en cours), en assurant sa séparation de l’autre traffic présent (et passant donc après lui).
En effet, la marge estimée par le pilote n’aurait pas été exacte si le traffic était en exercice de PTU par exemple…

De plus, le pilote reporte un voyant engine ambre.
Comme indiqué dans le manuel de vol du DA40, un voyant engine ambre est un message d’alerte indiquant le dépassement des limites moteur. Le pilote a bien vérifié que tous les paramètres étaient normaux. Il y a peut être eu un dépassement transitoire de l’un des paramètres. Par exemple au démarrage, le voyant est ambre tant que la température d’huile n’est pas dans le vert. Le voyant reste allumé si on ne fait pas de test du panneau d’alarme. Autre cas probable : suite à une longue montée par temps chaud, la température d’huile ou de liquide de refroidissement peuvent atteindre le secteur orange nécessitant alors de réduire la puissance moteur de 10% et augmenter la vitesse de 5kts (cf procédures normales).
Dans le cas présent, ce voyant ne constitue donc pas une situation d’urgence amenant à être prioritaire pour une intégration directe en finale, devant le traffic établi en vent arrière.

Actions correctives :
Entrevue avec le pilote concerné pour revoir le fonctionnement de la radio et du squelch, ainsi que les significations des voyants d’alarme


Actions préventives :
Communication à tous les membres du club d’un rappel sur les bonnes pratiques en pannes radio avec en exemple ce rex