Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration 43ID04L7PD5

Défaillance brutale du joint d'amortisseur avant.

Dates

Date de déclaration : 15/07/2022
Dernière modification : 15/07/2022
Date de clôture : 15/07/2022

Descriptif de l'évènement

5:00 UTC, arrivée à l'aérodrome pour un vol avec le C152 sur les Pyrénées au lever du soleil. Après contrôle du carnet de vol de l'avion, je me rends au hangar pour sortir l'avion choisi. Le C172 est devant, je purge les réservoirs d'essence avant de le manoeuvrer au cas ou un autre pilote l'utiliserait. Même procédure pour le C152 avec en plus contrôle du niveau d'huile et purge de l'essence par la manette située à côté du bouchon d'huile. À ce moment aucune remarque particulière sur l'ensemble de l'avion. Niveaux d'essence vérifiés, je le sors devant le hangar pour effectuer le contrôle visuel. Une fois en place, j'attaque le tour de l'avion comme à mon habitude par l'aile gauche, le train gauche, arrivé devant, après contrôle hélice et intérieur du capot, je check le train avant, pneu, freins tout est OK. Au moment d'appuyer sur le nez pour vérifier le bon fonctionnement de l'amortissement, j'aperçois un peu de liquide qui coule au sol, je me dis que c'est certainement un reste de l'essence purgée et tout d'un coup l'amortisseur se vide de son huile en même pas trente secondes et le nez s'affaisse naturellement. Arrêt du tour de l'avion, remise de celui-ci au hangar et prise du C172 libre. J'ai envoyé un message rapide au secrétaire pour qu'il bloque la réservation du C152 et prévenu le mécanicien.
J'ai eu de la chance que le joint se rompe au moment de la visite pré-vol ce qui a certainement évité un toucher d'hélice à l'atterrissage ou au roulage. J'ai oublié de noter cet incident sur le carnet de vol n'ayant pas commencé à le remplir. Je suis revenu à l'aéro-club pour combler cet oubli et éviter qu'un pilote puisse prendre l'aéronef avec ce problème.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Non défini
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : CAVOK
Environnement : Non Contrôlé (Classe F, G)
Phase de l'évènement : Avant roulage
Type de vol : Solo pilote
Type d'évènement : Roulette de nez
Type d’aéronef : C 152
Equipement : Instrumentation classique (aiguille)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


Peut-être y a-t-il eu des suintements de liquide hydraulique qui auraient pu alerter sur une dégradation du joint, mais il n'y a pas eu de signalements en ce sens, pas même à l'occasion de la VP50h ayant précédé l'incident de seulement 5 heures. La défaillance, dont la cause précise ne pourra - peut-être - être déterminée qu'après intervention de l'entreprise chargée de la maintenance de l'appareil, semble quand même avoir été très brutale.
De l'importance d'effectuer une visite pré-vol soigneuse, comprenant un test de résistance de l'amortisseur avant.

Actions correctives : Avion arrêté et demande d'intervention de l'atelier de maintenance.

Actions préventives : Sensibiliser les pilotes au signalement de tout indice de défaillance potentielle et à l'exécution soigneuse de la visite pré-vol.