Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration 4TWCDNO80FK

Non respect minima carburant

Dates

Date de déclaration : 20/07/2022
Dernière modification : 21/07/2022
Date de clôture : 21/07/2022

Descriptif de l'évènement

Navigation LFxxLFyy LFxx
A l’arrivée à LFyy je ne remet pas de l’essence tout de suite mais en début d’après-midi et je ne remet que 40 litres sans vérifier l’affichage à la jauge (pressé par le temps j’écoute les conseils du local qui m’aide à refueler sur les spécificités du terrain un peu meuble et aux arbres en bout de piste : j’assure le coup et je referai un complément sur un autre terrain si nécessaire). Première mauvaise décision car cela passait avec les pleins.

Le dimanche je revérifie les terrains sur lesquels je pourrai faire un complément. Je choisis LFzz (pompe Total H24).

Au départ affiché 58 litres (conso 21l/h) et je ne peux plus refueler. Environ 220 nautiques fb 0.6 je prévois environ 2h10 TSV. Autonomie calculée 2h40 (Au sol j’avais regardé les wintem et en l’air on restait cohérent avec mes calculs).

165 NM pour LFzz 1h40 de vol TSV.

Arrivé à hauteur de LFzz par rapport à mon temps de vol et la quantité carburant affichée je calcul qu’à l’atterrissage il devrait me rester 30min de réserve. Mauvaise décision d’accepter d’enfreindre la règle club de 1h de carburant à l’arrivée.

Il fait un temps très clair et je vois le Sancy depuis un moment. Pas de pression de mes passagers ou de temps nous ne sommes pas pressés par des facteurs extérieurs et la nuit aéronautique arrive tard, ni de prix de taxe d’atterrissage ou de temps de vol. En somme aucune raison de ne pas faire le complément à LFzz.

Je suppose que par complaisance voyant déjà ma destination depuis un moment et en recalculant plusieurs fois j’ai pris la décision de continuer. Mauvaise décision encore.

A l’arrivé au vu du vent secteur nord et de mon arrivée SO j’anticipe la 01. La TWR me demande de me diriger SA. Un autre avion est numéro 1 et on me demande de me mettre en attente. Ayant une surveillance constante du carburant et voyant que mon estimée est fausse avec déjà plus que 30min en autonomie je m’annonce tout de suite minimum Fuel et la TWR me passe numéro 1 sur la 01. Seule bonne décision.

J’atterris, la TWR m’indique qu’elle va notifier l’événement. A l’arrivée parking club j’appelle le correspondant sécurité de l'aeroclub.
Mon analyse: On est en plein modèle de Reason avec une accumulation des mauvais choix. Exception du dernier choix de m’annoncer minimum fuel.

Le fait de voir ma destination d’assez loin m’a fait basculer dans la complaisance d’un direct. N’ayant eu aucune pression particulière je me l’explique comme ça.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Facteurs Humains
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : CAVOK
Environnement : Contrôlé (Classe A, B, C, D, E)
Phase de l'évènement : En approche
Type de vol : Navigation
Type d'évènement : Avitaillement
Type d’aéronef : APM 20 Lionceau
Equipement : Instrumentation mixte (aiguille + GPS par exemple)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


Les facteurs humains sont à l'origine de cet incident avec de nombreuses erreurs du pilote qui le reconnaît lui-même. Le devis de masse et centrage permettait au pilote de décoller avec le plein complet, le pilote a fait le choix de décoller avec le juste nécessaire.

Actions correctives : communication Avion Philippe Moniot sur difference manuel apm30 / manuel Rotax

Actions préventives : publication rexffa au membres du club et rappel des règles club concernant l'emport carburant.