Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration E4ZXJZ0EO9

Vol à proximité d'un aérodrome

Dates

Date de déclaration : 03/08/2022
Dernière modification : 03/08/2022
Date de clôture : 03/08/2022

Descriptif de l'évènement

Lors d'un tour de piste solo d'un élève pilote, les observateurs au sol voient un avion non identifié en vent arrière à contre sens, alors que l'élève est en vent traversier et convergent. L'instructeur intervient sur la fréquence pour essayer de joindre l'avion extérieur et lui signaler sa trajectoire conflictuelle avec le tour de piste. Le pilote extérieur répond alors qu'il "ne fait que passer à 1000ft", et s'éloigne . L'élève a pu poursuivre son tour de piste.
Même si la radio est obligatoire sur un terrain, il faut garder à l'esprit que certains pilotes peuvent interférer avec le circuit d'aérodrome sans faire d'annonce radio. Il faut rester particulièrement vigilant, surtout avec un avion aile haute où la visibilité en virage est mauvaise, et le risque d'abordage élevé dans un tel contexte.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Environnement
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : cavok
Environnement : Non Contrôlé (Classe F, G)
Phase de l'évènement : Au décollage
Type de vol : Solo supervisé (laché, nav solo, ...)
Type d'évènement : Procédures vol
Type d’aéronef : C 172
Equipement : Instrumentation classique (aiguille)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


- La règle de base en vol VFR est "voir et éviter".
- Toujours penser que le pilote d'un autre aéronef peut ne pas vous avoir vu si il ne vous l'a pas mentionné en radio
- Il est fondamental qu'un lâcher solo en tour de piste soit surveiller attentivement par l'instructeur, qui doit avoir un moyen de communication radio - afin d'intervenir en cas d'urgence (même si il n'est pas autorisé en principe à émettre)
- A l'absence d'intégration, l'altitude à respecter aux abords d'un aérodrome est "au dessus de l'altitude du tour de piste".

Dans le cas présent, l'aérodrome de Beauvoir étant réservé aux aéronefs munis de radio, il n'est pas normal que l'aéronef de passage ne se soit pas au minimum annoncé sur la fréquence.
Les Règles De l'Air et les Règles de Circulation Aérienne (RDA & RCA) refondues au niveau européen dans le SERA (Standardized European Rules of the Air) précisent d'ailleurs qu'il aurait du "se tenir à l'écart" du circuit d'aérodrome, extrait ci-dessous.
SERA.3225 Manœuvres sur un aérodrome ou aux abords d’un aérodrome
Un aéronef évoluant sur un aérodrome ou aux abords d’un aérodrome :
a) surveille la circulation d’aérodrome afin d’éviter les collisions ;
b) s’intègre dans les circuits de circulation des autres aéronefs en cours d’évolution ou s’en tient à l’écart

Redoublement de vigilance sur l'aérodrome les we et jours fériés entre avril et octobre pendant lesquels du largage para est possible (sans être annoncé par NOTAM puisque la zone est permanente).


Actions correctives :

Actions préventives : Diffusion du REX à l'ensemble des pilotes de l'aéroclub. Pas d'action possible sur le pilote tiers, auto-information du sol ou d'un aéronef dans le circuit pour avertir les autres usagers de la présence d'un trafic conflictuel, cas fréquent avec des paramoteurs lorsque le temps est calme, qui visiblement ignorent l'existence de l'aérodrome.