Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration 4R53HWSDU2Y

Défaillance du carburateur

Dates

Date de déclaration : 11/08/2022
Dernière modification : 11/08/2022
Date de clôture : 11/08/2022

Descriptif de l'évènement

La veille du vol, le pilote précédent m'avertit d'un problème : lors de l'approche finale, à la réduction des gaz, la manette se bloquer vers 1700 tr/min. Après un mouvement énergique, la commande retrouve son fonctionnement normal.
Le jour du vol, avec un mécanicien, nous vérifions l'état de la commande sans trouver d'anomalie.
Je me souviens toutefois avoir lu le récit d'un incident semblable dû à la casse d'une pièce interne au carburateur.
La mise en route s'effectue normalement, la chauffe moteur et le roulage vers le point d'attente également.
Lors des essais moteur, je ressens de fortes vibrations accompagnées d'explosions à l'échappement.
Je retourne donc au parking et immobilise l'avion.
Le lendemain, démontage du carburateur et nous constatons que le tube en laiton provenant de la pompe de reprise est absent.
C'est très certainement lui qui a provoqué le blocage de la commande de puissance.
Solution : le remplacement du carburateur.
Mes souvenirs d'un incident identique m'ont incité à la plus grande prudence et, dès les premiers symptômes, j'ai renoncé à mon vol.
Il me paraît important de communiquer sur ce type d'incident, fut il rare, parce que le blocage de la commande de puissance semblant résolu, le pilote précédent aurait pu juger inutile de transmettre l'information.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Matériel
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : CAVOK
Environnement : Non Contrôlé (Classe F, G)
Phase de l'évènement : Au roulage
Type de vol : Local
Type d'évènement : Moteur: Panne
Type d’aéronef : DR400
Equipement : Instrumentation classique (aiguille)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


Le respect strict des procédures au point d'attente a permis de détecter la défaillance à temps.

La communication du pilote précédent a facilité l'identification du problème par le pilote suivant.

Actions correctives : Remplacement du carburateur.

Actions préventives : Diffusion d'une consigne de signalement impératif dans le cas d'un incident, même mineur.