Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration 3X0F09DVRLX

Passage en pylone au roulage sur piste après atterrissage

Dates

Date de déclaration : 11/08/2022
Dernière modification : 11/08/2022
Date de clôture : 11/08/2022

Descriptif de l'évènement

À la fin du roulage sur la piste bien après l'atterrissage, passage en pylône.
Baisse de l'attention portée aux commandes à la fin du roulage sur piste, avec relâchement du manche, ou appui sur les freins intempestifs ?
Vent travers droite 8 kts.
Conséquences : Hélice endommagée aux deux extrémités et sur une zone du moyeu au contact de la piste. Capot embouti à l'avant inférieur.
Piste en dur choisie cause notamment de la présence d'un avion acrobatique du côté de la piste en herbe. Plusieurs atterrissages sur dur et sur herbe les jours précédents, avec le même avion, sans problème. Au même vol, atterrissage précédent sur piste en herbe
Rester vigilant sur les commandes même à très faible vitesse perçue.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Facteurs Humains
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : CAVOK
Environnement : Non Contrôlé (Classe F, G)
Phase de l'évènement : A l'atterrissage
Type de vol : Navigation
Type d'évènement : Cheval de bois sur piste
Type d’aéronef : JODEL D112
Equipement : Instrumentation classique (aiguille)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


Les avions à train classique requièrent une attention particulière. Les risques sont particulièrement importants au roulage.
En pièce jointe, vous trouverez un rappel sur le bon positionnement des gouvernes en fonction de la direction du vent sur train classique et tricycle.
Sur Jodel D112, le non-respect de ces règles met en danger l'aéronef compte tenu de sa masse et de la faible masse qui s'exerce sur la roulette de queue (16kg), ce qui contribue au risque de passage en pylône.
De surcroît au positionnement des gouvernes, l'utilisation des freins doit être faite avec modération. Un freinage trop brusque ou important peut faciliter le passage en pylône, cumulé avec le vent éventuel.

Enfin, il est à noter de cet évènement le facteur humain comme élément contributif. Suite à l'atterrissage qui s'est bien déroulé, le pilote a pu l'espace d'un instant relâcher son attention, pouvant conduire à des gouvernes mal positionnées ou un freinage trop important.

Actions correctives :
- Avion arrêté pour analyse et réparation
- Rédaction d'un CRESAG
- Diffusion de ce REX

Actions préventives :
- Rappel aux membres du club sur l'utilisation du train classique et les risques particulièrement importants au roulage.
- Rappel du positionnement des gouvernes en fonction du vent au roulage à travers l'extrait du Guide Pratique de Pilotage de Jean Zilio.
- Rappel de la nécessité de s'entraîner avec un instructeur au préalable de l'utilisation des pistes en dur avec les trains classiques. Recommandation 1 : Sur le Jodel 112 de l'aéroclub, lorsque le choix est possible entre plusieurs types de pistes, il faut privilégier la piste en herbe.
- Des instructeurs sont disponibles pour les pilotes souhaitant se perfectionner au train classique, s'entraîner avec du vent de travers, etc... : ne pas hésiter à les solliciter.
- Le Jodel 112 est un avion fin, qui demande une grande humilité, et ce, quelque soit le niveau d’expérience du pilote.
Recommandation 2 : Si les conditions de vent (fonction de l’avion, mais aussi de l’entraînement du pilote) ne sont pas réunies, comme tout autre type d’avion, il ne faut pas hésiter à le laisser au hangar.