Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration 4E8QJZQ50S6

Crevaison à l'atterrissage

Dates

Date de déclaration : 11/08/2022
Dernière modification : 11/08/2022
Date de clôture : 11/08/2022

Descriptif de l'évènement

Le 26/07/22 vers 19h loc, un incident c'est produit après l'atterrissage pendant le roulage sur la piste ; le pneu de la roue arrière gauche s'est déjanté.

Mes deux passagers et moi revenions d'une navigation d'un peu plus de 3h, après la verticale terrain je me suis intégré en milieu de vent arrière 28 main gauche (afin de ne pas gêner l'AM qui effectuait des TDP, il était en train de remettre les gaz sur la 28). Le circuit c'est bien déroulé, nous avions un léger vent de travers venant de la gauche.
J'ai effectué un atterrissage plutôt long (dernier point cible) ce qui était voulu afin d'avoir moins de roulage pour rentrer au parking. Celui-ci était plutôt doux si ce n'est qu'un léger manque de "décrabage". J'ai alors laissé l'avion décélérer sans utiliser les freins, la distance de piste me le permettant.

Peu de temps après, au niveau du point d'arrêt Tango piste 28 : un rapide crissement de pneu s'est fait entendre, s'en suivi de grandes vibrations dans les pédales ainsi qu'une déviation sur la gauche de l'avion. J'ai alors immobilisé l'avion au plus vite en maintenant sa trajectoire au mieux tout en prévenant l'AM (le seul avion dans la CTR) de ma situation.

Nous pensions avoir crevé et l'avion n'était pas roulable, je n'ai pu que tourner sur la gauche afin de me mettre hors de la piste. Dès lors j'ai alerté le Chef Pilote, qui m'a aidé dans les démarches qui suivirent.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Matériel
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : CAVOK - Vent variable (340/050°) 4kt
Environnement : Non Contrôlé (Classe F, G)
Phase de l'évènement : A l'atterrissage
Type de vol : Navigation
Type d'évènement : Pneumatiques
Type d’aéronef : PA 28
Equipement : Instrumentation classique (aiguille)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


La crevaison à l'atterrissage d'une des roues du train principal, se caractérise par une difficulté à maintenir l'axe de piste due à une dissymétrie des forces de friction appliquées sur les roues du train principal. La nécessité de freiner de façon dissymétrique est souvent révélateur d'une situation anormale sur une des roues du train principal.
L’état avant vol du pneu ne peut être affirmé, mais il y a tout lieu de penser qu’il était fragilisé et qu’il n’a pas supporté un atterrissage supplémentaire. Pour les avions possédant des carénages de roue il faut être particulièrement vigilants pendant l'examen des pneus dont une seule petite partie est visible et qui nécessite de déplacer l'avion pour vérifier toute la bande de roulement.
Dés que possible, il y a lieu de prévenir les services de la navigation aérienne de la situation et dégager, si possible, la piste à vitesse réduite.
Un autre point à considérer est le traitement de l’avion une fois immobilisé. Le pilote devra s’assurer que le gestionnaire de l’aérodrome est prévenus de la situation et prendre les mesures pour déplacer l’avion hors des servitudes de la piste. Il y a lieu de vérifier que les services prévus pour intervenir procèdent dans les règles de l’art pour ne pas occasionner de dommages à l'avion . Une petite note pourrait être mise dans les sacoches avion pour indiquer ce qu’il convient de faire et ne pas faire.

Actions correctives :
-remplacement du pneu
Actions préventives :
- Toujours faire un examen complet et détaillé du train d'atterrissage lors la visite pré-vol (cf. check list), déplacer l'avion pour vérifier la totalité de la bande de roulement,
- Respecter les paramètres d'atterrissage et mettre les pieds au plancher avant le touché des roues,
- Lors d'un atterrissage, si le freinage a été exagérément fort, il faut absolument dès l'arrivée au parking, examiner l'état des pneus et si une usure anormale est détectée, prévenir un des responsables du club ou un instructeur.