Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration 4QJTV5WQZ65

Conflit de deux appareils en finale

Dates

Date de déclaration : 16/08/2022
Dernière modification : 17/08/2022
Date de clôture : 17/08/2022

Descriptif de l'évènement

Je suis en vol solo en DR400, en tours de piste. Alors que je suis en début de vente arrière, un ULM s'annonce en vol duo à la verticale terrain pour une intégration en vente arrière. J'ai le trafic en vue, le confirme à la radio, et m'annonce en vente arrière pour un toucher. D'où je suis, les 2 ULM sont visuellement l'un derrière l'autre et se confondent quasiment en un seul.

Alors que je viens de m'annoncer en étape de base, l'ULM s'annonce également en étape de base puis en finale, puis se pose. Je l'ai en visuel sur toute cette portion, bien plus bas et plus proche de la piste que moi, ce qui est normal vue que les circuits ULM et avions sont à des hauteurs et distances différentes de la piste.

Après avoir réalisé mon dernier virage, je m'annonce en finale, et vois alors le 2nd ULM réaliser lui même son dernier virage, et débuter sa finale alors que je suis moi-même en courte finale - bien au dessus du plan car ayant concentré mon attention sur les ULM, je suis moins descendu qu'en temps normal. Comprenant que je suis trop près de l'ULM et trop haut pour atterrir, je remets les gaz, passe à la verticale du terrain à 1300ft, puis remonte à 1500ft pour rejoindre le tour de piste et recommencer mon atterrissage.
Je n'avais encore jamais rencontré d'ULMs en vol duo. Lors de son annonce en verticale, je pense comprendre qu'il y a deux appareils, mais mon premier visuel ne m'en donne pas certitude. J'en ai confirmation en vente arrière lorsque je vois distinctement les deux appareils. Je comprends en finale que seul le premier ULM doit avoir une radio, ce qui colle avec ses annonces mentionnant ULM duo. Le second ULM ne m'a sans doute pas vu en finale, et le premier ULM, assurant la radio, a pu sous-estimer sa distance avec son coéquipier.

Je sais que l'appareil le plus bas est prioritaire à l'atterrissage; toutefois je ne m'attendais pas à ce qu'un appareil fasse son dernier virage devant moi alors que j’étais déjà en finale et avait annoncé ma position. Il me semble que le 1er ULM avait annoncé "piste dégagée" pour lui-même avant que je m'annonce en finale.

Quoi qu'il en soit, les incertitudes quand aux intentions du 2nd ULM, la forte probabilité pour moi d'atterrir avant que la piste ne soit dégagée, et ma position bien au dessus du plan en courte finale du fait de mon report d'attention sur la position de l'autre trafic et mes questionnements à savoir s'il allait vraiment me couper la route ou non, m'ont rapidement fait prendre la décision de remettre les gaz, la plus sûre dans cette situation.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Non défini
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : CAVOK
Environnement : Non Contrôlé (Classe F, G)
Phase de l'évènement : En approche finale
Type de vol : Solo supervisé (laché, nav solo, ...)
Type d'évènement : Procédures vol
Type d’aéronef : DR 400/120
Equipement : Instrumentation classique (aiguille)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


Bonne réaction de l'élève pour sa remise de gaz en courte finale malgré le stress engendré

Actions correctives : Toujours voire et être vue, des appareils sans radio et n'assurant pas la sécurité peuvent se trouver dans un tour de piste

Actions préventives : Rappel à tous les pilotes que malgré la radio il faut "ouvrir les yeux" et assurer en permanence la sécurité visuellement