Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration 4MIHK1SLDSZ

Atterrissage en campagne lors d'un exercice de panne

Dates

Date de déclaration : 23/11/2022
Dernière modification : 24/11/2022
Date de clôture : 24/11/2022

Descriptif de l'évènement

Atterrissage en campagne

A la remise des gaz (un peu au-dessus de 50m/sol), suite à un exercice de panne en campagne lors d’une prorogation de SEP, le moteur s’est mis à vibrer très fortement, avec perte de puissance.

L’instructeur en place droite a immédiatement repris les commandes, rendu la main et effectué une baïonnette droite pour se poser plein réduit au début de la grande longueur d’un champ d’orge en triangle situé un peu plus loin que le champ choisi pour l’exercice de panne en campagne (une route et un champ de tournesols plus loin).

Tout s’est passé très vite.

Les 2 crans de volets étaient sortis sur la fin de l’exercice de panne en campagne, et sont restés sortis, la perte de puissance ayant eu lieu avant leur rentrée vers le 1er cran.

L’atterrissage s’est effectué correctement, avec un assez fort freinage dû à l’orge.

Une fois l’avion immobilisé, tout a été coupé (essence, batterie….) ce qui n’avait pu être fait avant l’atterrissage en raison du peu de temps disponible entre la survenue de la panne et le toucher des roues, la priorité étant évidemment le pilotage. Nous étions sur le réservoir central, tous les réservoirs étaient pleins au départ, et nous avions fait 30mn de vol.

Puis nous avons prévenu le contrôle de Tours (LFOT). Des gendarmes d’Amboise qui étaient à proximité sont arrivés rapidement.

Lors de l’exercice de panne en campagne, la pompe électrique était enclenchée (conservée jusqu’à l’atterrissage), le réchauffage carburateur coupé (28° en température extérieure, température carburateur éloignée de la zone de givrage possible).
Lors du vol, tous les paramètres moteur étaient normaux.

L’examen de l’avion au sol a montré qu’un bout de pale était cassé net, l’autre pale étant totalement intacte. Nous avons été surpris de voir l’hélice cassée, car nous n’avons jamais eu l’impression qu’elle ait touché le sol.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Matériel
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo :
Environnement : Non défini
Phase de l'évènement : Autre
Type de vol : Instruction double commande
Type d'évènement : Hélice
Type d’aéronef : DR 400/180
Equipement : Instrumentation mixte (aiguille + GPS par exemple)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


La gestion de cet incident est exemplaire compte tenu de la situation d'exercice de panne. Pas de blessés et peu de dégâts

Cet incident rappelle que l'entrainement aux situations imprévues et la connaissance des checklists d'urgence sont essentielles pour bien gérer l'évènement.

Actions correctives :
Avion envoyé à l'atelier de maintenance pour diagnostic et réparation.
On peut noter que les diagnostics de l'atelier maintenance et de l'expert assurance concordent pour confirmer que
la rupture de l'hélice ne résulte pas d'un choc avec le sol.

Actions préventives :
Partage de l'évènement.

Contact pris avec le CPS du club : CRESAG fait - pas d'enquête BEA en cours