Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration 42X4E6F1UEA

Shimmy à l'atterrissage sur piste revêtue

Dates

Date de déclaration : 28/12/2022
Dernière modification : 29/12/2022
Date de clôture : 29/12/2022

Descriptif de l'évènement

Je suis à bord d'un Dr44 avec un passager de retour d'un vol vers un aérodrome voisin où j'effectue 3 touchés sans aucun problème. Je poursuis le vol pour quelques évolutions en secteur et retourne vers mon aérodrome de départ.
Après une finale effectuée avec les bons paramètres (configuration, vitesse, plan, alignement) et avoir touché la surface de la piste en douceur et roulé un peu sur le train principal, une forte oscillation de l'avion en lacet apparait au moment exact où la roue avant touche : le pilotage au sol est très compliqué.
Après quelques secondes de roulage dans ces conditions, l’avion s'arrête et le moteur cale.
Je le redémarre et expédie le roulage pour dégager par Bravo à la demande du contrôleur, un trafic étant en finale.
Le reste du roulage sur le taxiway et jusqu'à l'arrivée au parking se déroule sans problème.
Aucun dommage n’est observé sur l’avion et je contacte la tour par téléphone à la demande du contrôleur.
Je me souviens avoir essayé de freiner et de mettre le manche en secteur avant mais non sans difficulté à cause des fortes vibrations de la structure et des commandes (manche et palonnier) dont l'amplitude m'a semblé augmenter au fur et à mesure que l'avion décélérait.
Sur l'année 2022 j’ai effectué 13h20min de vol parmi lesquelles 2h27min avec un instructeur. J'ai effectué 44 atterrissages dont 11 en instruction. Tous en Dr44 ou en Dr42. J’effectue principalement des vols courts avec des entraînements en tour de piste sur l'aérodrome où mon club est basé et sur les divers aérodromes voisins.
Ce qui m’est arrivé aujourd'hui, et après discussion avec un instructeur, est certainement du Shimmy. Cela ne m’est jamais arrivé en instruction durant ma formation ou lors de vols de maintien de compétences mais c’est la 3ème fois en deux mois que ça m’arrive en vol solo, à chaque fois sur le même avion et sur cet aérodrome, ce qui ne manque pas de m'étonner.
Je ne pense pas avoir réalisé de mauvais atterrissages ni freiné trop fort (ça m’est arrivé deux fois lors de touch and go).
Ayant eu quelques difficultés à trouver mes repères au sol lors de mon intégration dans le circuit, le contrôleur venait de me faire une remarque désagréable.
Je recommencerai les vols de l’année 2023 avec un instructeur à qui je demanderai explicitement de refaire des tours de piste sur une piste en dur avec cet avion.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Matériel
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : BKN025 vent calme, visibilité gêné par le couché de soleil mais suffisante
Environnement : Non Contrôlé (Classe F, G)
Phase de l'évènement : A l'atterrissage
Type de vol : Navigation
Type d'évènement : Roulette de nez
Type d’aéronef : DR 400/140
Equipement : Instrumentation mixte (aiguille + GPS par exemple)

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


Le déclarant est entraîné et a été confronté au shimmy, phénomène pouvant apparaître soudainement et qu'il est souvent difficile d'éliminer pendant la décélération, bien que l'atterrissage soit réalisé dans les règles de l'art. A ce propos le club a publié en juillet 2021 un Conseil Sécurité intitulé "Maîtriser le shimmy à l'atterrissage".
Le déclarant a réalisé des atterrissages sans shimmy avec cet avion et d'autres du même type. Il venait d'être critiqué négativement par le contrôleur sur la fréquence, ce qui a pu le "stresser".
Deux jours après l'événement un pilote expérimenté et averti de l'événement objet de cette déclaration a utilisé l'avion incriminé sur piste revêtue. Le shimmy ne s'est pas manifesté lors des 4 atterrissages effectués.

Actions correctives :
néant
Actions préventives :
néant