Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration 3V53CHUY28T

Vol de jour avec décollage tardif

Dates

Date de déclaration : 09/01/2023
Dernière modification : 13/01/2023
Date de clôture : 13/01/2023

Descriptif de l'évènement

Le 26/11/2022, je suis parti en navigation avec le MCR du club.

Au retour, vers les 17h locales, il m'est demandé de ne pas rentrer l'avion.
Vers 17h20 locale, un pilote a pris cet avion pour un vol .
Les conditions météo étaient plutôt moyennes, lors de son point d'attente, un cessna s'apprêtait à décoller pour , il me semble, du vol de nuit.

Ce vol m'a semblé peu précautionneux dans la mesure où la nuit commençait à tomber du fait d'une météo un peu dégradée et que cet appareil n'est pas dédié au vol de nuit.
A mon départ du club, vers 17h35, la nuit était quasiment tombée.

Le carnet de route de l'avion atteste de ce vol (noté en heure T.U.).

N.B. le recoupement avec les vols de nuit réalisés ce soir là et la météo relevée peuvent confirmer que les conditions n'étaient pas cavok et conduisaient de ce fait à une nuit aéronautique avant l'heure.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Facteurs Humains
Nature du vol : VFR Jour
Conditions météo : Ciel couvert
Environnement : Non Contrôlé (Classe F, G)
Phase de l'évènement : En tour de piste
Type de vol : Local
Type d'évènement : Procédures vol
Type d’aéronef : MCR4S
Equipement : Non défini

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


Le pilote décide de décoller après le coucher du soleil, pour des tours de piste, malgré une luminosité très faible.
Sa récente qualification vol de nuit l'a certainement conforté dans cette décision.
L'appareil employé est un CNSK, non homologué VDN, et dépourvu de tout éclairage, intérieur comme extérieur.

Son heure de décollage, relevée par la tour, ne lui laissait que 10 minutes avant la nuit aéro.
L'atterrissage a lieu 3 minutes avant la nuit aéro, ce qui ne laissait aucune possibilité réglementaire de remise de gaz.

Actions correctives :
Rappel des règles de bon sens et de sécurité auprès du pilote.

Actions préventives :
Modification du règlement intérieur pour interdire les départs pour VFR de jour après CS.