Gamme Aérogest : logiciel de gestion pour l'aviation

Déclaration 42Q0NXGGV7F

passager qui monte sur l'aile hors de la zone prévue.

Dates

Date de déclaration : 13/01/2023
Dernière modification : 13/01/2023
Date de clôture : 13/01/2023

Descriptif de l'évènement

Ce soir-là, j'entreprends un vol de nuit avec des amis.
J'ai donc deux passagers : le passager numéro 1 avec qui j'ai déjà effectué deux vols et, le passager numéro 2 qui vient pour la première fois.

Vers 20 h 10 local, mes passagers arrivent et j'effectue le briefing autour de l'avion comme d'habitude.
Je prête plus d'attention au passager numéro 2 et à ces questions, puisque c'est la première fois que je l'amène en balade, je prête moins d'attention au passager numéro 1 que j'estime être au courant des consignes.
Je remarque que le passager numéro 1 est moins attentif, mais cela ne me préoccupe pas plus que ça puisque c'est son troisième vol.
Je décide de préparer l'avion pour embarquer les passagers, je monte donc sur le côté droit de l'appareil et je prépare la cabine pour permettre à un passager de passer à l'arrière tout en expliquant où nous pouvons nous appuyer, etc.

Le passager numéro 2 demande au passager numéro 1 de monter à l'arrière, celui-ci me demande s'il peut monter, mais, au même moment le passager numéro 2 me pose une question, étant toujours dans le même état d'esprit, j'entends et je réponds à la question du passager numéro 2, je ne réponds pas à la question du passager numéro 1. Dans l'absence de réponse, le passager numéro 1 pense avoir le droit de monter et décide de monter au milieu de l'aile à peu près au niveau du train principal.
Étant de dos lorsqu'il s'approche et se prépare à monter, je ne le vois pas et je ne l'arrête pas avant qu'il ne monte.
Ce n'est que lorsqu'il donne l'impulsion pour monter sur l'aile que je réagis. Je le fais descendre rapidement, mais l'aile a quand même subi le poids du passager pendant un court instant.


Après en avoir discuté, le passager numéro 1 m'explique qu'il était surtout préoccupé par son retard, effectivement, j'avais fixé le rendez-vous à 20 h, ils étaient arrivés vers 20 h 10.
Visiblement, il avait oublié les consignes pour monter dans l'avion, consigne que je pensais répéter une nouvelle fois avant de demander à mes passagers de monter à leur tour.
Enfin, l'absence de réponse de ma part a sa question plus le sentiment de devoir rattraper le retard l'a poussé à monter sans réelle autorisation de ma part.

Classification de l'évènement

La déclaration concerne : Sécurité des vols (SV)
Catégorie : Facteurs Humains
Nature du vol : VFR Nuit
Conditions météo : CAVOK
Environnement : Non Contrôlé (Classe F, G)
Phase de l'évènement : Avant roulage
Type de vol : Navigation
Type d'évènement : Non défini
Type d’aéronef : DR 400/160
Equipement : Non défini

Evaluation du risque

Traitement de l'évènement


Le pilote souhaite partager un vol de nuit avec deux amis.
Lors de l'installation à bord, il s'occupe en priorité du passager 1 qui n'a jamais volé et commence à lui expliquer comment monter à bord.
Pendant ce temps, le passager 2 demande si il peut monter lui aussi. Cependant, le pilote est occupé à préparer l'accès à bord et s'occupe en priorité du passager 1 qui n'a jamais pris part à un vol. Il ne répond pas directement à la question posée par le passager 2.
Pris pas l'excitation du moment, le passager 2 monte sur l'aile du DR400 à environ 1m du marchepied, directement sur la toile et les nervures de l'aile.
Le pilote a de suite crié, et le passager 2 est descendu.

L'avion a été arrêté immédiatement (ils ont pris un autre avion disponible pour faire le vol) et a été inspecté le lendemain par les mécaniciens. Cette inspection n'a pas relevé de dommages.

Cet évènement met en évidence le besoin de faire un briefing aux passagers avant d'approcher de l'avion. En effet, les consignes de sécurités, d'accès à bord et de comportement à adopter doivent être connues des passagers bien avant d'approcher des avions.
Dans ce briefing, les points suivants peuvent être abordés :
- danger inhérents à un parking avion (hélices invisibles lorsqu'elles tournent, souffle)
- consignes d'accès à bord de l'appareil (ou mettre ses pieds par exemple)
- consignes générales à bord pendant le vol
- consignes de manipulation des ceintures et consignes d'évacuation
Il est également conseillé aux pilotes de voler avec des passagers en qui ils ont confiance.

L'attitude du pilote à la suite de cet évènement est exemplaire. Aucun dommage n'était visible, mais il a tout de même prévenu les responsables du club qui ont arrêté immédiatement l'avion et demandé aux mécaniciens de réaliser une inspection de l'aile. Il n'a pas cherché à cacher cet évènement.

Actions correctives :
Inspection par les mécaniciens de l'aile. Confirmation qu'il n'y a pas eu de dommages.
Débriefing avec le pilote

Actions préventives :
Préparation d'une vidéo à l'attention des pilotes du club.